[Cantiquest-Accueil | Mp3 | Cantiques-apprentissage | Hymnes et Cantiques | Autres cantiques | La Bible]

 

Chants de victoire

5, 6, 8, 11, 18, 20, 22, 24, 26, 28, 29, 30, 34, 41, 43, 45a,

46, 47, 57, 70, 71, 74, 75, 77, 79, 84, 86, 87, 90, 94, 102, 104, 105, 107, 108, 111, 112,

115, 120, 122, 126, 127, 128, 131, 132, 135, 143, 147a, 148, 149a, 161, 162, 166, 167, 172a,

174, 175, 180, 184, 187, 188, 191, 193, 200, 202, 203, 204a, 205, 207, 208, 210, 211, 213,

215a, 219, 221, 222, 224, 226, 230, 233, 234, 236, 237, 238, 240, 241, 243, 246, 249, 251, 252,

253, 254, 257, 261, 264, 265, 268, 272, 273, 274, 275, 279, 286, 288, 290, 292, 293, 294, 295, 298,

299,301, 302, 303, 304, 305, 306, 307, 309, 310, 311.

 

1.   1.   Cantique 5

Cantique 5 strophe 1

Jésus, Jésus, Jésus, Jésus,

Seul nom que mon cœur aime,

Je voudrais ne prononcer plus

Qu'un seul mot, ce nom même.

Cantique 5 strophe 2

Jésus, Jésus, ce nom si beau,

C'est celui dont les anges,

Prosternés autour de l'Agneau,

Remplissent leurs louanges.

Cantique 5 strophe 3

Jésus, c'est le nom de Celui

Qui descendit du Père,

Dont l'amour sur la croix a lui,

En qui la terre espère.

Cantique 5 strophe 4

Jésus, c'est le nom du Sauveur

Favorable à toute âme,

Et qu'aujourd'hui plus d'un pécheur

De tout son cœur acclame.


Cantique 5 strophe 5

Jésus, Jésus, Jésus, Jésus,

Bientôt mon cœur qui t'aime,

Auprès de Toi ne dira plus

Qu'un seul mot, ce nom même.

2.   2.   Cantique 6

Cantique 6 strophe 1

À Dieu soit la Gloire !

Par son Grand Amour

Dans mon âme noire

S'est levé le jour.

Jésus à ma place,

Mourut sur la Croix,

Il m'offre sa Grâce

Et je le reçois !

Refrain : Gloire à Dieu ! Gloire à Dieu !

Terre, écoute sa voix !

Gloire à Dieu ! Gloire à Dieu !

Monde, réjouis-toi !

Oh ! venez au Père,

Jésus est vainqueur,

Que toute la terre

Chante en son honneur !

Cantique 6 strophe 2

De Jésus, la joie,

Remplit notre cœur ;

Qu'importe qu'on voie

Tout notre bonheur,

Selon sa promesse,

Jésus reviendra

Deuil en allégresse,

Quand Il reviendra.

Gloire à Dieu ! Gloire à Dieu !

Terre, écoute sa voix !

Gloire à Dieu ! etc.

 

3.   3.   Cantique 8

Cantique 8 strophe 1

Le nom de Jésus est si doux !

De Dieu désarmant le courroux,

Il nous appelle au rendez-vous,

Précieux nom de Jésus !

Refrain : Jésus ! Bénis soit ton nom !

Jésus ! Oh ! merveilleux don !

Jésus ! Suprême rançon,

Sois adoré pour toujours.

Cantique 8 strophe 2

J'aime ce nom dans le chagrin,

Il me soutient sur le chemin,

Sa musique est un son divin,

Précieux nom de Jésus !

Jésus ! Bénis soit ton nom ! etc.

Cantique 8 strophe 3

J'aime le nom de mon Sauveur,

Car Lui seul connaît tout mon cœur,

Lui seul me rend plus que vainqueur :

Précieux nom de Jésus !

Jésus ! Bénis soit ton nom !

Jésus ! Bénis soit ton nom ! etc.

Cantique 8 strophe 4

Et si parfois j'ai succombé,

Si dans le mal je suis tombé,

Son nom puissant m'a relevé :

Précieux nom de Jésus !

Jésus ! Bénis soit ton nom ! etc.

Cantique 8 strophe 5

Et lorsqu'avec Lui je serai,

Et lorsqu'enfin je Le verrai,

Alors sans fin je redirai :

Précieux nom de Jésus !

Jésus ! Bénis soit ton nom ! etc.

4.   4.   Cantique 11

Cantique 11 strophe 1

Adorable mystère,

Le Fils du Roi des rois,

Descendit sur la terre,

Mourut sur une croix.

Refrain : Honneur, honneur et gloire

Au Sauveur, au Seigneur !

Honneur, joie et victoire,

Honneur, gloire au Sauveur !

Cantique 11 strophe 2

Adorable mystère,

C'est pour moi qu'il mourut !

Il a pris ma misère,

Il m'offre le salut !

Honneur, honneur et gloire etc.

Cantique 11 strophe 3

Adorable mystère,

Vous tous qui connaissez

Son pouvoir salutaire,

Adorez, Bénissez !

Honneur, honneur et gloire etc.

5.   5.   Cantique 18

Cantique 18 strophe 1

Vers toi monte notre hommage,

Fils de Dieu, puissant Sauveur,

Qui demeure d'âge en âge

Le refuge du pécheur.

Refrain : {Loué soit ton amour, loués soient à jamais

Ton nom, ta gloire et tes bienfaits !} (bis)


Cantique 18 strophe 2

De toi vient la délivrance :

Tu payas notre rançon.

C'est en toi qu'est l'espérance,

La paix et la guérison.

Loué soit ton amour, etc.

Cantique 18 strophe 3

Oh ! qu'heureux sous la bannière

Est le peuple racheté

Qui marche dans la lumière,

Vers la céleste cité.

Loué soit ton amour, etc.

Cantique 18 strophe 4

Par ta divine Parole

Tu l'enseignes, tu l'instruis,

Et, par l'Esprit qui console,

Sûrement tu le conduis.

Loué soit ton amour, etc.

Cantique 18 strophe 5

Bientôt — glorieuse attente ! —

Tu combleras tous nos vœux :

Sur la nue étincelante,

Tu viendras à nous des cieux.

Loué soit ton amour, etc.

6.   6.   Cantique 20

Cantique 20 strophe 1

Oh ! quel bonheur de le connaître,

L'Ami qui ne saurait changer.

De l'avoir ici-bas pour Maître,

Pour défenseur et pour berger !

Refrain : Chantons, chantons d'un cœur joyeux

Le grand amour du Rédempteur,

Qui vint à nous du haut des cieux,

Et nous sauva du destructeur !

Cantique 20 strophe 2

Dans la misère et l'ignorance

Nous nous débattons sans espoir,

La mort au cœur, l'âme en souffrance,

Quand à nos yeux il se fit voir.

Chantons, chantons etc.

Cantique 20 strophe 3

Il nous apporta la lumière,

La victoire et la liberté ;

L'ennemi mordit la poussière,

Pour toujours Satan fut vaincu.

Chantons, chantons etc.

Cantique 20 strophe 4

Vers l'avenir marchons sans crainte

Et sans souci du lendemain,

Pas à pas, nos pieds dans l'empreinte

De ses pieds sur notre chemin.

Chantons, chantons etc.

7.   7.   Cantique 22

Cantique 22 strophe 1

Je l'ai trouvé, je l'ai trouvé,

Le bonheur ineffable !

Je suis sauvé, Je suis sauvé,

Ô joie inexprimable ! \Tous mes péchés sont effacés ;

Le sang de Christ me lave.

Les jours des larmes sont passés :

Je ne suis plus esclave !

Cantique 22 strophe 2

Oh ! quel bonheur ! oh ! quel bonheur

D'avoir Jésus pour maître !

Ô mon Sauveur, mon seul Sauveur !

À toi seul je veux être !

Tu vins briser, puissant Vainqueur,

Du mal la tyrannie,

Affranchissant mon pauvre cœur

Et me donnant la vie !

Cantique 22 strophe 3

Dans ton amour, tu m'as cherché,

Errant bien loin du Père !

Tu m'as sauvé de mon péché,

Tu guéris ma misère :

Et maintenant, et pour jamais,

Sous ton joug je me plie.

Je ne puis vivre désormais,

Jésus, que de ta vie !

Cantique 22 strophe 4

Ah ! louer Jésus laissez-moi;

Oui, qu'à genoux, je chante !

Jésus n'est-il pas tout pour moi ?

Gloire à sa croix sanglante !

Sans se lasser, jour après jour,

Il m'aime, il m'aime encore…

Comment répondre à tant d'amour ?

Je crois, j'aime et j'adore.

8.   8.   Cantique 24

Cantique 24 strophe 1

Par tous les saints glorifié,

Jésus inspire leurs louanges,

Plus belles que le chant des anges,

Gloire à l'Agneau, (bis)

Gloire à l'Agneau sacrifié !

Cantique 24 strophe 2

C'est par Lui qu'est justifié

Tout pécheur qui demande grâce.

Prêtres et rois devant sa face,

Chantons l'Agneau, (bis)

Chantons l'Agneau sacrifié !

Cantique 24 strophe 3

Par le Père magnifié,

Tout l'univers lui rend hommage.

L'Agneau régnera d'âge en âge.

Gloire à l'Agneau, (bis)

Gloire à l'Agneau sacrifié !

Cantique 24 strophe 4

Par son Esprit vivifié,

Je veux jusqu'à ma dernière heure,

Chanter l'amour qui seul demeure :

Gloire à l'Agneau, (bis)

Gloire à l'Agneau sacrifié !

Cantique 24 strophe 5

Pour nous Il fut crucifié ;

Son sang a racheté notre âme ;

C'est pourquoi notre amour l'acclame :

Gloire à l'Agneau, (bis)

Gloire à l'Agneau sacrifié !

9.   9.   Cantique 26

Cantique 26 strophe 1

Les rayons de l'amour divin

Ont brillé sur ma route,

Dès lors l'ennemi cherche en vain

À mettre en moi le doute,

De toutes mes obscurités,

Il ne reste plus trace,

J'ai vu les célestes clartés,

Le Seigneur m'a fait grâce

Refrain : Oui, ton amour, amour divin,

Ô mon Sauveur, s'est révélé

Il est pour moi, ton racheté,

Ton amour, ton amour divin !

Cantique 26 strophe 2

Alléluia ! mon faible cœur

Peut aujourd'hui comprendre

Que l'amour de mon Rédempteur

En lui veut se répandre.

Il a bien longtemps méconnu

Cette grâce suprême,

Mais maintenant il est vaincu

Et se donne lui-même.

Oui, ton amour, amour divin, etc.

Cantique 26 strophe 3

Qui dira de l'amour divin

La grandeur insondable ?

Il est le baume souverain,

Le seul bienfait durable.

Jésus, pour ce don précieux,

Que toujours je t'adore !

Que mes accents jusques aux cieux

Retentissent encore.

Oui, ton amour, amour divin, etc.

10.         10.        Cantique 28

Cantique 28 strophe 1

Oh ! que toute la terre entonne

Un hymne à ton honneur !

Que l'univers entier résonne

De ta gloire, ô Sauveur !

Refrain : À Toi, louange, honneur et gloire,

À Ton Nom, ô Jésus !

Ta croix remporte la victoire

Et sauve les perdus.

Cantique 28 strophe 2

Ton Nom, c'est l'amour et la vie,

La grâce et le pardon ;

Et l'âme écoute et se confie

À Toi dans l'abandon.

À Toi, louange, etc.

Cantique 28 strophe 3

Ce Nom divin, c'est comme un baume,

Un parfum qui guérit ;

Un doux zéphyr de Ton royaume,

Chargé de ton Esprit.

À Toi, louange, etc.


Cantique 28 strophe 4

Ce Nom fait trembler les abîmes,

Fait fuir tous les démons ;

Ils lâchent leurs pauvres victimes,

Ils ouvrent leurs prisons.

À Toi, louange, etc.

Cantique 28 strophe 4

Ô Christ, que tout genou fléchisse

À ton Nom glorieux ;

Pour t'adorer, que tout s'unisse,

Sur terre et dans les cieux.

À Toi, louange, etc.

11.         11.        Cantique 29

Cantique 29 strophe 1

Rédempteur adorable,

Sur la croix attaché,

Traité comme un coupable,

Brisé pour mon péché,

Ton angoisse suprême,

Ta douleur, ton tourment

Me disent : Vois je t'aime,

J'ai pris ton châtiment.

Cantique 29 strophe 2

Abandonné du Père,

Dans mon âme troublé,

Buvant la coupe amère

Pour ton iniquité,

De l'éternelle flamme,

Mon amour te sauva,

Je mourus pour ton âme,

Pécheur à Golgotha !


Cantique 29 strophe 3

Le sang de mes blessures,

Ma couronne de roi,

Toutes ces meurtrissures,

Comprends-le, c'est pour toi !

J'ai subi ta souffrance,

J'ai porté ta langueur,

Contemple en assurance

Ton grand Libérateur !

Cantique 29 strophe 4

Ton amour me réclame,

Me voici, cher Sauveur !

Prends mon corps et mon âme

Pour prix de ta douleur.

Oui, mon âme ravie,

Désormais ne veut plus

Que vivre de ta vie,

À ta gloire, ô Jésus !

12.         12.        Cantique 30

Cantique 30 strophe 1

Ma richesse, ma gloire

Et ma félicité,

Ô Jésus ! C'est de croire

Que tu m'as racheté.

Rempli de confiance

En toi, divin Sauveur,

Je vis dans l'espérance

Et je marche sans peur.

Cantique 30 strophe 2

Rien n'ôte les souillures,

Rien ne guérit le cœur,

Sinon les meurtrissures

Et le sang du Sauveur.

Oui, Jésus seul nous lave

De toute iniquité,

Et procure à l'esclave

L'heureuse liberté.

Cantique 30 strophe 3

Oh! Que toute la terre

Apporte à ce Sauveur

Ses péchés, sa misère!

Il fait grâce au pécheur.

Son amour insondable

Lui fit quitter le ciel,

Pour donner au coupable

Un salut éternel.

13.         13.        Cantique 34

Cantique 34 strophe 1

Ah ! si ton sang, si ta mort, si ta vie,

Ne me disaient ta clémence infinie,

Où trouverai-je, au sein de ma misère,

Force et lumière ?

Cantique 34 strophe 2

Où trouverais-je une telle tendresse ?

À quel ami confier ma tristesse ?

C'est en toi seul que j'ai mon espérance,

Dans ma souffrance.

Cantique 34 strophe 3

Je te bénis de ta grâce éternelle,

Toi qui m'élus, toi, mon Sauveur fidèle,

Qui veux conduire à la paix glorieuse

Mon âme heureuse !

14.         14.        Cantique 41

Cantique 41 strophe 1

Ah ! si ton sang, si ta mort, si ta vie,

Ne me disaient ta clémence infinie,

Où trouverai-je, au sein de ma misère,

Force et lumière ?


Cantique 41 strophe 2

Où trouverais-je une telle tendresse ?

À quel ami confier ma tristesse ?

C'est en toi seul que j'ai mon espérance,

Dans ma souffrance.

Cantique 41 strophe 3

Je te bénis de ta grâce éternelle,

Toi qui m'élus, toi, mon Sauveur fidèle,

Qui veux conduire à la paix glorieuse

Mon âme heureuse !

15.         15.        Cantique 43

Cantique 43 strophe 1

Jésus-Christ est ma sagesse,

Il éclaire mon chemin,

Et je marche, en ma faiblesse,

Conduit par sa sûre main.

Il éclaire mon chemin, (bis)

Et je marche, en ma faiblesse,

Conduit par sa sûre main.

Cantique 43 strophe 2

Jésus-Christ est ma justice ;

Son sang a coulé pour moi ;

Je trouve en son sacrifice

Paix et pardon par la foi.

Son sang a coulé pour moi ; (bis)

Je trouve en son sacrifice

Paix et pardon par la foi.

Cantique 43 strophe 3

Jésus-Christ me sanctifie ;

Au divin Cep attaché,

Je reçois de Lui la vie

Qui m'affranchit du péché.

À toi, Jésus, attaché, (bis)

Je reçois de toi la vie

Qui m'affranchit du péché.

Cantique 43 strophe 4

Jésus, en payant ma dette,

A grand prix m'a racheté,

Près de Lui ma place est prête

Au ciel, pour l'éternité.

Jésus, tu m'as racheté (bis)

Et déjà ma place est prête

Au ciel, pour l'éternité.

16.         16.        Cantique 45a

Cantique 45a strophe 1

Venez contempler au Calvaire

Le Christ souffrant et méprisé ;

Voyez le Bien-Aimé du Père,

Le corps meurtri, le cœur brisé.

Refrain : Il meurt pour nous, Il meurt sur la croix !

Ô mon âme adore et crois !

Exalte ô peuple du Seigneur,

Ton Chef, ton Dieu, ton Rédempteur !

Cantique 45a strophe 2

Voyez-le, couronné d'épines ;

Il est navré pour nos forfaits.

Ô grâce, ô charité divines,

Qui pourra vous sonder jamais !

Il meurt pour nous, etc.

Cantique 45a strophe 3

Écoutez sa voix qui supplie :

« Père, dit-il, pardonne-leur ! »

Ah ! c'est pour nous aussi qu'il prie,

C'est pour moi qui suis un pécheur.

Il meurt pour nous, etc.

Cantique 45a strophe 4

Écoutez ce cri, cette plainte

Qui sort de son cœur oppressé :

« Mon Dieu, mon Dieu ! dit la voix sainte,

Mon Dieu, pourquoi m'as-tu laissé ? »

Il meurt pour nous, etc.

Cantique 45a strophe 5

Écoutez encor sa parole :

« Maintenant tout est accompli ! »

Et quand son âme à Dieu s'envole :

« Reçois, ô Père, mon esprit ! »

Il meurt pour nous, etc.

Cantique 45a strophe 6

L'Église à tes pieds abattue

Te rend hommage, ô Christ Sauveur ;

Tout l'univers en Toi salue

L'unique et parfait Rédempteur.

Il meurt pour nous, etc.

Cantique 45a strophe 7

Que mon âme te soit unie

Par une ardente et sainte foi,

Et dans la mort et dans la vie,

Sois tout, Jésus, sois tout pour moi !

Il meurt pour nous, etc.

17.         17.        Cantique 46

Cantique 46 strophe 1

Viens, mon âme ! et contemple

Un objet sans exemple :

Le Dieu Sauveur en croix.

On le frappe, ou l'outrage,

On lui crache au visage :

Il expire enfin sur le bois !

Cantique 46 strophe 2

Dans ce profond abîme,

Dis-moi, sainte victime !

Pourquoi tu descendis.

Toi, le Saint et le Juste,

Du bien, modèle auguste,

Quels crimes as-tu donc commis ?

Cantique 46 strophe 3

C'est moi que la justice

Condamnait au supplice,

Moi qui devais mourir.

Les tourments, les blessures,

Les coups, les meurtrissures,

C'est moi qui devais les souffrir.

Cantique 46 strophe 4

Tu te mets à ma place,

Et ta croix change en grâce

Ma condamnation.

Sur ta tête sacrée,

D'épines couronnée,

Tu portas ma confusion.

Cantique 46 strophe 5

Je te suis redevable,

Mon Sauveur adorable !

De tout ce que je suis.

Mon âme et tout mon être

À toi seul doivent être :

C'est le droit que tu t'es acquis.

18.         18.        Cantique 47

Cantique 47 strophe 1

C'est Toi, Jésus, Pain de vie,

Qui me nourris jour par jour,

Manne céleste et bénie,

C'est ton merveilleux amour.

Pain de vie, Pain de vie, Pain de vie,

Don du ciel toujours nouveau,

Tu me nourris, Pain d'En-Haut !

Cantique 47 strophe 2

C'est encore toi, Source vive,

Le secours du pèlerin.

Il puise, il boit, et ravive

Son cœur le long du chemin.

Source vive, Source vive, Source vive.

Don du ciel toujours nouveau,

Tu jaillis sur moi d'En-Haut !

Cantique 47 strophe 3

Âmes toujours altérées,

Qui cherchez de fraîches eaux,

Aux citernes crevassées

Préférez les clairs ruisseaux !

Ô rosées, Ô rosées, Ô rosées.

Don du ciel toujours nouveau,

Descendez sur nous d'En-Haut !

Cantique 47 strophe 4

À ton Amour je me fie,

Que me faudrait-il de plus ?

Rien, non, rien ne rassasie

Ici-bas, que toi, Jésus.

Pain de vie, Pain de vie, Pain de vie.

Don du ciel toujours nouveau,

Je te bénis, Pain d'En-Haut !

19.         19.        Cantique 57

Cantique 57 strophe 1

Viens à la croix, âme perdue,

Brebis sans berger :

Tu verras une main tendue

Pour te sauver.

Cantique 57 strophe 2

Viens à la croix, âme souillée,

Pécheur repentant ;

Là tu seras purifiée

En un instant.


Cantique 57 strophe 3

Viens à la croix, âme chargée,

De pesants fardeaux ;

Là tu trouveras, soulagée,

Le vrai repos.

Cantique 57 strophe 4

Viens à la croix, âme affaiblie,

Chrétien chancelant ;

Là se trouvent force, énergie,

Secours puissant.

Cantique 57 strophe 5

Viens à la croix, âme assiégée,

Par le Tentateur ;

Là ta victoire est assurée,

Dans le Seigneur.

Cantique 57 strophe 6

Dans tes soucis, tes deuils, tes larmes,

Entends cette voix

Qui te dit : Viens dans tes alarmes,

Viens à la croix !

20.         20.        Cantique 70

Cantique 70 strophe 1

Agneau de Dieu, Messager de la grâce,

Je veux entendre Ta voix,

Le langage de la croix.

— Pour toi je fus livré,

Méprisé, maltraité,

Battu, meurtri, blessé,

Pour ton iniquité.


Cantique 70 strophe 2

Agneau de Dieu, Messager de la grâce,

J'ai péché, je viens à Toi,

Je T'invoque, réponds-moi !

— Pour toi je fus brisé,

D'épines couronné,

De tous abandonné,

Frappé pour ton péché.

Cantique 70 strophe 3

Agneau de Dieu, Messager de la grâce,

Oh ! fais passer sur mon cœur

Tout ton sang, divin Sauveur !

— Mon côté fut percé

Et mon sang fut versé ;

Dans ce sang, ton passé,

Pécheur, est effacé.

Cantique 70 strophe 4

Agneau de Dieu, Messager de la grâce,

Je me confie et je crois ;

Ton pardon, je le reçois !

— Sur l'enfant racheté,

Qui fait ma volonté,

Je mets ma sainteté,

Ma divine beauté !

21.         21.        Cantique 71

Cantique 71 strophe 1

Reviens ! Reviens !

Tu dissipas tes biens

Sur la terre étrangère

Loin des yeux de ton père ;

Refrain : Ô pauvre enfant perdu,

Reviens ! Ô reviens !

Viens ! Viens !

Viens ! Ô reviens !

Cantique 71 strophe 2

Reviens ! Reviens !

Loin de tous les faux biens,

Vois briller la lumière

Dans ta sombre misère.

Ô pauvre enfant perdu, etc.

Cantique 71 strophe 3

Reviens ! Reviens !

Du péché fuis les biens ;

Que ton âme souffrante

Soit aussi repentante.

Ô pauvre enfant perdu, etc.

Cantique 71 strophe 4

Reviens ! Reviens !

Car pour toi sont des biens

Qu'aucun bien ne dépasse,

Le salut et la grâce.

Ô pauvre enfant perdu, etc.

22.         22.        Cantique 74

Cantique 74 strophe 1

Arrête, ô pécheur, arrête !

Il est sombre le chemin

Où tu vas, baissant la tête,

N'osant penser à ta fin.

Reviens au Dieu qui pardonne,

Qui relève le pécheur.

Il ne repousse personne ;

Viens, c'est un libérateur.

Cantique 74 strophe 2

Trop longtemps, dans la misère,

Dans la honte et le remords,

Tu t'es débattu, mon frère ;

Laisse là ces vains efforts !

Reviens au Dieu qui pardonne,

Qui relève le pécheur.

Il ne repousse personne ;

Viens, c'est un libérateur.

Cantique 74 strophe 3

Ah ! pour toi quelle autre vie,

Si ton péché n'était plus !

De la chaîne qui te lie

Que les anneaux soient rompus !

Reviens au Dieu qui pardonne,

Qui relève le pécheur.

Il ne repousse personne ;

Viens, c'est un libérateur.

Cantique 74 strophe 4

Tu pourras, dans la lumière,

Marcher libre avec ton Dieu,

Et le bon regard du Père

Te guidera du saint lieu.

Reviens au Dieu qui pardonne,

Qui relève le pécheur.

Il ne repousse personne ;

Viens, c'est un libérateur.

Cantique 74 strophe 5

Puis, au terme du voyage,

Là-haut, dans l'éternité,

Tu recevras l'héritage

Que Dieu donne au racheté.

Reviens au Dieu qui pardonne,

Qui relève le pécheur.

Il ne repousse personne ;

Viens, c'est un libérateur.

Cantique 74 strophe 6

Arrête, ô pécheur, arrête !

Ton Dieu t'appelle aujourd'hui ;

À te sauver il s'apprête.

Ne tarde pas, viens à lui.

Reviens au Dieu qui pardonne,

Qui relève le pécheur.

Il ne repousse personne ;

Viens, c'est un libérateur.


23.         23.        Cantique 75

Cantique 75 strophe 1

Comme un phare sur la plage,

Perçant l'ombre de la nuit,

L'amour de Dieu, dans l'orage,

Cherche l'homme et le conduit.

Ô Sauveur ! que ta lumière

Resplendisse sur les flots,

Et, vers le ciel, qu'elle éclaire

Et sauve les matelots.

Cantique 75 strophe 2

Nulle étoile n'étincelle

Pour vous guider, ô nochers !

Qui gardera la nacelle

Des écueils et des rochers

Ô Sauveur ! que ta lumière

Resplendisse sur les flots,

Et, vers le ciel, qu'elle éclaire

Et sauve les matelots.

Cantique 75 strophe 3

Dans la nuit qui m'environne,

De ton amour, ô Jésus !

Que par moi l'éclat rayonne

Aux yeux des marins perdus.

Ô Sauveur ! que ta lumière

Resplendisse sur les flots,

Et, vers le ciel, qu'elle éclaire

Et sauve les matelots.

24.         24.        Cantique 77

Cantique 77 strophe 1

Reviens à ton Père,

Enfant égaré !

Dis-Lui ta misère,

Dis-Lui : « j'ai péché »

Toujours Il pardonne

À qui se repent.

Pour toi l'heure sonne,

C'est toi qu'il attend.

Cantique 77 strophe 2

Reviens à ton Père,

Ses biens sont pour toi.

Entends sa prière,

Reviens sans effroi !

Sa main s'est tendue

Vers toi maintenant ;

Sa voix bien connue

Dit : « Viens, mon enfant ! »

Cantique 77 strophe 3

Reviens à ton Père,

Ici tu péris.

Son eau désaltère :

Reviens à tout prix !

Oh ! crois à sa grâce ;

Sa paix est pour toi.

Chez Lui, prends ta place,

Deviens fils du Roi !

Cantique 77 strophe 4

Reviens à ton Père ;

Reviens, c'est le port ;

Reviens, et préfère

La vie à la mort.

Vois-tu, son cœur saigne

Devant ton malheur.

Viens donc, qu'Il t'étreigne

Enfin sur son cœur !


25.         25.        Cantique 79

Cantique 79 strophe 1

Il est un roc séculaire,

Que Dieu, pour mon cœur lassé,

Comme un abri tutélaire

Au sein des flots a placé.

Mon rocher, ma forteresse,

Mon asile protecteur,

Mon recours dans la détresse,

C'est Jésus, le Rédempteur !

Cantique 79 strophe 2

À mes pieds l'océan gronde,

Le vent siffle autour de moi ;

Sur Christ, mon rocher, je fonde

Mon espérance et ma foi.

Mon rocher, ma forteresse,

Mon asile protecteur,

Mon recours dans la détresse,

C'est Jésus, le Rédempteur !

Cantique 79 strophe 3

En vain l'ouragan fait rage

Et nulle clarté ne luit ;

Paisible au sein de l'orage,

J'attends l'aube après la nuit.

Mon rocher, ma forteresse,

Mon asile protecteur,

Mon recours dans la détresse,

C'est Jésus, le Rédempteur !

Cantique 79 strophe 4

Jouet de l'onde agitée,

Cet abri l'astu trouvé ?

Viens, pauvre âme tourmentée,

Au rocher qui m'a sauvé.

Mon rocher, ma forteresse,

Mon asile protecteur,

Mon recours dans la détresse,

C'est Jésus, le Rédempteur !

26.         26.        Cantique 84

Cantique 84 strophe 1

Nous voguons vers un beau rivage

Que Jésus nous prépara ;

Nous ne craignons aucun naufrage,

Sa grâce nous conduira.

 

Refrain : Viens avec nous, la voile est prête ;

Frère, viens ; que rien ne t'arrête.

Plus d’ouragan, de tempête,

Au séjour du Dieu d'amour,

Plus d’ouragan, de tempête,

Au séjour du Dieu d'amour.

Cantique 84 strophe 2

Pour notre céleste patrie

Voici l'heure du départ ;

À venir Jésus te convie ;

Demain il serait trop tard.

Viens avec nous, etc.

Cantique 84 strophe 3

Sur cette rive hospitalière

Dieu réunit ses enfants ;

Après les luttes de la terre,

Nous irons grossir leurs rangs.

Viens avec nous, etc.

Cantique 84 strophe 4

Devant nous, de la cité sainte

Bientôt va s'ouvrir le port ;

De nos cœurs bannissant la crainte,

Chantons dans un saint transport :

Viens avec nous, etc.


27.         27.        Cantique 86

Cantique 86 strophe 1

Venez au Sauveur qui vous aime,

Venez, il a brisé vos fers ;

Il veut vous recevoir lui-même ;

Ses bras vous sont ouverts.

 

Refrain : Oh ! quel beau jour, Sauveur fidèle,

Quand, nous appuyant sur ton bras,

Dans la demeure paternelle

Nous porterons nos pas.

Cantique 86 strophe 2

Venez pécheurs, il vous appelle ;

Le bonheur est dans son amour.

Ah ! donnez-lui ce cœur rebelle ;

Donnez-le sans retour.

Oh ! quel beau jour, etc.

Cantique 86 strophe 3

Le temps s'enfuit, l'heure s'écoule ;

Qui sait si nous vivrons demain ?

Jésus est ici dans la foule ;

Ah ! saisissez sa main !

Oh ! quel beau jour, etc.

28.         28.        Cantique 87

Cantique 87 strophe 1

C'est encor temps ! À la gloire éternelle,

Vers ses parvis l'Agneau de Dieu t'appelle.

C'est Jésus, réponds-lui !

Oh viens ! entre aujourd'hui !


Cantique 87 strophe 2

Vois, le soleil à l'horizon s'abaisse ;

Le jour qui fuit seul dans la nuit te laisse ;

Viens à Christ, réponds-lui !

Oh viens ! entre aujourd'hui !

Cantique 87 strophe 3

Pour le festin la salle est déjà prête,

Les conviés se rendent à la fête ;

Viens aussi, réponds-lui !

Oh viens ! entre aujourd'hui !

Cantique 87 strophe 4

Il se remplit, le palais de la grâce ;

Hâte-toi donc, il y reste encor place ;

Viens à Christ, réponds-lui !

Oh viens ! entre aujourd'hui !

Cantique 87 strophe 5

C'est encor temps, car la porte est ouverte ;

Par le Sauveur l'entrée en est offerte.

Viens aussi, réponds-lui !

Oh viens ! entre aujourd'hui !

Cantique 87 strophe 6

Toujours plus haut sonne l'appel suprême ;

Ne tarde plus, viens au Sauveur qui t'aime ;

C'est Jésus, réponds-lui !

Oh viens ! entre aujourd'hui !

Cantique 87 strophe 7

Avant la nuit, devant la porte close

Peut retentir ce cri, terrible chose !

À jamais loin de lui !

C'est trop tard aujourd'hui !


29.         29.        Cantique 90

Cantique 90 strophe 1


Viens, âme perdue,

Viens à ton Sauveur !

Vois sa main tendue,

Saisis-la sans peur.

C'est Lui qui t'invite ;

Réponds à sa voix :

Si ton cœur hésite,

Regarde à la croix !


Refrain : Oui, la victoire,

Tu l'auras,

Et pour sa gloire

Tu vivras.

Jésus t'appelle :

En avant !

Il est fidèle

Et puissant.


Cantique 90 strophe 2


Viens ! son sang expie

Ton iniquité,

Et donne la vie

Pour l'éternité.

Il meurt à ta place,

Il souffrit pour toi,

Accepte sa grâce

Et dis avec foi :


Refrain : Oui, la victoire,

Je l'aurai,

Et pour sa gloire

Je vivrai

Jésus m'appelle :

En avant !

Il est fidèle

Et puissant.


Cantique 90 strophe 3


À Toi je veux être,

À Toi pour toujours !

Jésus sois mon Maître,

Ma paix, mon secours.

Ma seule espérance,

Mon unique bien,

Sois ma délivrance,

Mon ferme soutien !


Refrain : Oui, la victoire,

Nous l'aurons,

Et pour sa gloire

Nous vivrons.

Une couronne

Nous attend ;

Jésus la donne :

En avant !


30.         30.        Cantique 94

Cantique 94 strophe 1

Par ce chemin solitaire,

Voyageurs, où courez-vous ?

— Vers une nouvelle terre,

Que Dieu prépara pour nous.

Par delà plaines et cimes,

Vers ces demeures sublimes,

Vers ces demeures sublimes,

Amis, venez avec nous !

Vers ces demeures sublimes,

Amis, venez avec nous !

Cantique 94 strophe 2

Dans cette terre nouvelle,

Voyageurs, qu'espérez-vous ?

— Une couronne immortelle

Que Christ mérita pour nous.

Là, toujours en sa présence,

Plus de larmes, de souffrance,

Plus de larmes, de souffrances ;

Amis, venez avec nous !

Plus de larmes, de souffrances ;

Amis, venez avec nous !

Cantique 94 strophe 3

Bien faible est votre cortège ;

Quels dangers affrontez-vous ?

— Le Tout-Puissant nous protège

Et son ange est avec nous.

L'Éternel est notre égide,

Nous avons Jésus pour guide ;

Nous avons Jésus pour guide ;

Amis, venez avec nous !

Nous avons Jésus pour guide ;

Amis, venez avec nous !

Cantique 94 strophe 4

Trouverons-nous de la place ?

Ce bonheur est-il pour nous ?

— Venez ! en ce jour de grâce,

Le ciel est ouvert pour tous.

À la source de la vie

Dieu lui-même vous convie,

Dieu lui-même vous convie ;

Amis, venez avec nous !

Dieu lui-même vous convie ;

Amis, venez avec nous !

31.         31.        Cantique 102

Cantique 102 strophe 1

Viens au Père qui t'appelle,

Oh ! Reviens à la maison !

Voici l'heure est solennelle,

Où Dieu t'offre son pardon.

Refrain : Aujourd'hui, viens à lui !

Ah ! Pourquoi tarderais-tu ?

Aujourd'hui, viens à lui !

Viens, reçois son grand salut !

Cantique 102 strophe 2

Trop longtemps, dans la misère,

Tu vécus sans vrai bonheur !

Se peut-il que tu préfères

Fuir encor loin du Sauveur ?

Aujourd'hui, viens à lui ! etc.

Cantique 102 strophe 3

Ah ! Ton âme est angoissée,

En vain tu cherchas la paix ;

Par sa croix qui fut dressée,

Christ la donne et pour jamais.

Aujourd'hui, viens à lui ! etc.

Cantique 102 strophe 4

À Jésus dis ta souffrance,

Parle-lui de ton péché,

Mets en lui ton espérance,

Car en lui Dieu t'a cherché.

Aujourd'hui, viens à lui ! etc.

32.         32.        Cantique 104

Cantique 104 strophe 1

Bientôt le Seigneur va venir ! Es-tu prêt ?

Bientôt le ciel, Il veut t'ouvrir ! Es-tu prêt ?

Refrain : Es-tu prêt ? Es-tu prêt ?

Es-tu prêt pour l'éternité ?

Es-tu prêt ? Es-tu prêt ?

Le Sauveur t'a-t-il racheté ?

Cantique 104 strophe 2

Bientôt l'appel retentira ! Es-tu prêt ?

Bientôt la mort te surprendra ! Es-tu prêt ?

Es-tu prêt ? etc.

Cantique 104 strophe 3

Bientôt Jésus va te juger ! Es-tu prêt ?

Oh ! devra-t-il te condamner ? Es-tu prêt ?

Es-tu prêt ? etc.

Cantique 104 strophe 4

Bientôt dans le ciel enlevés ! Es-tu prêt ?

Tous les élus seront sauvés ! Es-tu prêt ?

Es-tu prêt ? etc.

33.         33.        Cantique 105

Cantique 105 strophe 1

Pécheur, je voudrais te guérir ;

J'ai vu tes larmes, ta souffrance,

Mais pour avoir la délivrance,

Il faut apprendre à m'obéir.

Voici, je me tiens à la porte,

Je suis ton Maître et ton Sauveur ;

La paix, le bonheur je t'apporte :

Ne veux-tu pas m'ouvrir ton cœur ?

Cantique 105 strophe 2

Tu sais que je suis né pour toi,

Que pour toi j'ai donné ma vie.

Ton cœur est-il l'hôtellerie

Sans place aucunement pour moi ?

Souvent année après année,

Chez toi j'ai frappé, mais en vain.

Voici le soir de la journée,

Ne veux-tu pas m'ouvrir enfin ?


Cantique 105 strophe 3

N'as-tu donc pas besoin de moi

Quand autour de toi tout chancelle ?

Dès aujourd'hui viens sous mon aile,

Je serai tout, oui, tout pour toi.

Le temps rapidement t'emporte ;

Pourquoi renvoyer à demain ?

Trop tard, un jour devant ma porte

Tu frapperas peut-être en vain.

Cantique 105 strophe 4

Si tu n'as pas besoin de moi,

Écoute, obéis sans comprendre.

Jusques à quand devrais-je attendre ?

Ton Seigneur a besoin de toi.

Voici, je me tiens à la porte,

Je suis ton Maître et ton Sauveur ;

La paix, le bonheur je t'apporte

Ne veux-tu pas m'ouvrir ton cœur ?

34.         34.        Cantique 107

Cantique 107 strophe 1

Une bonne nouvelle

Descend des cieux :

Pécheur, Jésus t'appelle ;

Lève les yeux.

Chargé de ta misère,

De tes péchés confus,

Viens : Jésus te libère,

Viens à Jésus !

Cantique 107 strophe 2

Le Fils de Dieu lui-même

Te racheta ;

Vois son amour suprême

En Golgotha !

Au sang qui purifie

Les cœurs souillés, perdus,

Que ton cœur se confie !

Viens à Jésus !

Cantique 107 strophe 3

Celui que Jésus lave

De son péché,

Au dur joug de l’esclave

Est arraché.

Dans son âme affranchie

le mal ne règne plus,

L’Esprit le sanctifie.

Viens à Jésus !

Cantique 107 strophe 4

Viens, que rien ne t'arrête,

Viens à l'instant ;

Ta délivrance est prête :

Jésus t'attend.

Si tu crois – ô victoire ! –

Tes péchés ne sont plus,

Et tu peux chanter : Gloire,

Gloire à Jésus !

35.         35.        Cantique 108

Cantique 108 strophe 1

Es-tu lassé, rempli de tristesse ?...

Dis tout à Jésus ! Dis tout à Jésus !

Son cœur est ouvert à ta voix sans cesse.

Oh ! dis tout à Jésus !

Refrain : Dis tout à Jésus ! Oh ! dis-Lui tout !

Combien son accueil est doux.

Il peut comprendre, Il aime à t'entendre :

Dis-Lui simplement tout !

Cantique 108 strophe 2

Il voit tes yeux rougis par les larmes :

Dis tout à Jésus ! Dis tout à Jésus !

Il connaît ton cœur, Il sait tes alarmes.

Oh ! dis tout à Jésus !

Dis tout à Jésus ! etc.


Cantique 108 strophe 3

Si ton passé surgit comme une ombre :

Dis tout à Jésus ! Dis tout à Jésus !

Il peut effacer tes péchés sans nombre.

Oh ! dis tout à Jésus !

Dis tout à Jésus ! etc.

Cantique 108 strophe 4

Et pour demain ce que tu redoutes :

Dis tout à Jésus ! Dis tout à Jésus !

Il est près de toi le long de la route.

Oh ! dis tout à Jésus !

Dis tout à Jésus ! etc.

36.         36.        Cantique 111

Cantique 111 strophe 1

Publiez bien haut la grande nouvelle :

Le ciel est ouvert à tout être humain,

La route est tracée, un guide fidèle

Vous conduira par la main ;

Refrain : Le salut pour tous, le salut par grâce,

À tous est offert, à tous est donné,

Oh ! venez pécheurs, venez le temps passe,

Et vous serez pardonnés.

Cantique 111 strophe 2

Publiez bien haut la grande nouvelle :

Le sang de Jésus a tout effacé.

Où que vous soyez, c'est vous qu'Il appelle,

Vous qui l'avez offensé.

Le salut pour tous, etc.

Cantique 111 strophe 3

Publiez bien haut la grande nouvelle :

Au loin comme au près faites-la courir,

Partout où se trouve une âme rebelle,

Un pécheur à secourir.

Le salut pour tous, etc.

37.         37.        Cantique 112

Cantique 112 strophe 1

Jésus frappe à votre porte :

Ouvrez-lui (Ouvrez aujourd'hui !)

C'est le ciel qu'il vous apporte !

Ouvrez-lui (Ouvrez aujourd'hui !)

Chez vous il veut prendre place ;

Ouvrez avant qu'il se lasse !

Le temps presse, le temps passe ;

Ouvrez-lui (Ouvrez aujourd'hui !)

Cantique 112 strophe 2

Ouvrez ! c'est lui qui pardonne :

Ouvrez-lui (Ouvrez aujourd'hui !)

Acceptez ce qu'il vous donne ;

Ouvrez-lui (Ouvrez aujourd'hui !)

Ses promesses sont certaines ;

Sa main va briser vos chaînes ;

Bientôt finiront vos peines :

Ouvrez-lui (Ouvrez aujourd'hui !)

Cantique 112 strophe 3

Seul il ôte les souillures :

Ouvrez-lui (Ouvrez aujourd'hui !)

Seul il bande les blessures :

Ouvrez-lui (Ouvrez aujourd'hui !)

Si Satan vient vous surprendre,

Seul il pourra vous défendre

Et sous son aile vous prendre :

Ouvrez-lui (Ouvrez aujourd'hui !)

Cantique 112 strophe 4

Écoutez l'appel si tendre !

Ouvrez-lui (Ouvrez aujourd'hui !)

C'est assez le faire attendre :

Ouvrez-lui (Ouvrez aujourd'hui !)

Car le Sauveur vous implore :

Comment résister encore !

Oh ! que votre âme l'adore !

Ouvrez-lui (Ouvrez aujourd'hui !)

38.         38.        Cantique 115

Cantique 115 strophe 1

Où cherchez-vous le bonheur,

Dans ce monde où tout passe ?

Avez-vous en votre cœur

Pour Jésus une place ?

À votre porte il se tient ;

Sans se lasser il revient...

Pour Jésus, votre Sauveur,

N'avez-vous point de place ?

N'avez-vous point de place ? (bis)

Pour Jésus, votre Sauveur,

N'avez-vous point de place ?

Cantique 115 strophe 2

S'il a souffert, c'est pour vous,

Oh ! Merveilleuse grâce !

Lorsqu'il luttait à genoux,

Dieu lui voilant sa face !

Ah ! De la sublime croix,

N'entendez-vous pas la voix

Qui vous dit : Pauvre pécheur,

N'as-tu donc point de place ?

N'avez-vous point de place ? (bis)

Ah ! Pour l'homme de douleur

N'avez-vous point de place ?

Cantique 115 strophe 3

Si le monde a votre cœur,

Croyez-vous donc qu'il fasse

Jusqu'au bout votre bonheur ?

Vous savez que tout passe.

Oh ! Pendant qu'il en est temps,

Écoutez les doux accents

De la voix du grand Vainqueur,

Et faites-lui donc place ?

N'avez-vous point de place ? (bis)

Pour Jésus, le grand vainqueur,

N'avez-vous point de place ?

39.         39.        Cantique 120

Cantique 120 strophe 1

Jésus, par ton sang précieux,

Enlève mon iniquité,

Regarde-moi du haut des cieux,

Dis-moi que tu m'as pardonné...

J'ai longtemps erré, coeur rebelle,

Mais j'entends ta voix qui m'appelle,

Au pied de la croix maintenant,

Tout confus, brisé, je me rends.

Refrain : Blanc, plus blanc que neige (bis)

Lavé dans le sang de l'Agneau,

Je serai plus blanc que la neige.

Cantique 120 strophe 2

Oh ! Le fardeau de mon péché

Dieu très saint, est trop grand pour moi,

Je veux en être délivré,

À cette heure, oh ! révèle-toi !

Jésus, viens, sois ma délivrance,

Seul tu peux calmer ma souffrance !

Au pied de la croix maintenant,

Tout confus, brisé, je me rends.

Blanc, plus blanc que neige (bis)

Lavé dans le sang de l'Agneau, etc.

Cantique 120 strophe 3

Oh ! Jésus, ton sang précieux

A lavé mon iniquité,

Oui, tu m'as répondu des cieux,

Ton amour m'a tout pardonné.

Je te contemple et je puis croire

Qu'en toi j'ai complète victoire...

Au pied de la croix maintenant,

Je me relève, triomphant.

Blanc, plus blanc que neige (bis)

Lavé dans le sang de l'Agneau,

Mon coeur est plus blanc que la neige.


40.         40.        Cantique 122

Cantique 122 strophe 1

Source féconde,

Salut du monde,

Le sang de Christ est répandu.

Divin supplice,

Ce sacrifice,

Peut sauver l'homme perdu.

Refrain : Oui, je puis croire,

Oui, je veux croire

Que Jésus-Christ est mort pour moi !

Sa mort sanglante

Et triomphante

Me rend libre par la foi.

Cantique 122 strophe 2

En Jésus joie !

Il est la voie

Qui nous mène toujours au but.

Jésus pardonne,

Il n'est personne

Qu'Il repousse du Salut.

Oui, je puis croire, etc.

Cantique 122 strophe 3

Âme flétrie !

Jésus convie

Les méchants, les plus dissolus,

Sa grâce immense

Donne assurance

Au cœur qui croit en Jésus.

Oui, je puis croire, etc.

Cantique 122 strophe 4

Jour mémorable

Pour le coupable !

Sur la croix, au vil malfaiteur,

Jésus pardonne !

Jésus lui donne

Le ciel, l'éternel bonheur !

Oui, je puis croire, etc.

Cantique 122 strophe 5

Du Christ la fête

Est toujours prête,

Le festin de noce est pour tous !

Entrez sans crainte,

De la voix sainte

Écoutez l'appel si doux !

Oui, je puis croire, etc.

41.         41.        Cantique 126

Cantique 126 strophe 1

Roc séculaire,

Frappé pour moi

Sur le Calvaire,

Je viens à Toi.

Tu sais mes chutes,

Ô mon Sauveur !

Tu vois mes luttes

Et ma douleur.

Roc séculaire,

Frappé pour moi

Sur le Calvaire,

Je viens à Toi.

Cantique 126 strophe 2

Oh ! purifie,

Lave, Seigneur,

Et sanctifie

Mon pauvre cœur.

Ma main tremblante

Ne t'offre rien ;

Ta croix sanglante

Est mon seul bien.

Roc séculaire,

Frappé pour moi

Sur le Calvaire,

Je viens à Toi.

Cantique 126 strophe 3

Dans la détresse

Sois mon Berger,

Ma forteresse

Dans le danger.

Et qu'à toute heure,

Que chaque jour

Mon cœur demeure

En ton amour.

Roc séculaire,

Frappé pour moi

Sur le Calvaire,

Je viens à Toi.

42.         42.        Cantique 127

Cantique 127 strophe 1

Joie au ciel !

Écoutez, écoutez ces cantiques :

Le prodigue est de retour !

Il revient, il revient !

Ouvrez-vous, saints portiques !

Il revient, affamé de pardon et d'amour.

Debout sur la route,

Son père l'attend :

« C'est lui, plus de doute,

Voici mon enfant ! »

Plein de tendresse,

Il court, il presse

Dans ses bras le fils repentant.

Refrain : Joie au ciel !

Écoutez, écoutez ces cantiques :

Le prodigue est de retour !

Cantique 127 strophe 2

Joie au ciel !

Écoutez, écoutez sa prière,

Car il pleure et se repent :

« J'ai péché, j'ai péché contre toi, tendre Père,

Et je n'ose espérer d'être encor ton enfant. »

Le Père s'écrie :

« Mon fils est sauvé !

Il vient à la vie !

Il est retrouvé ! »

Le fils écoute,

Et son cœur doute

Qu'un si beau jour se soit levé.

Joie au ciel ! etc.

Cantique 127 strophe 3

Joie au ciel !

« Apportez des vêtements de fête

Pour le voyageur lassé.

Qu'au banquet de l'amour ma demeure s'apprête

Et dans nos chants joyeux oublions le passé !

Oui, que tout s'efface,

Qu'il ne reste plus

Mémoire ni trace

Des jours disparus.

Au fils que j'aime, Aujourd'hui même,

Mon cœur et mes biens sont rendus. »

Joie au ciel ! etc.

43.         43.        Cantique 128

Cantique 128 strophe 1

Seigneur, ta grâce m'appelle,

Par mon nom tu me connais,

Et mon cœur longtemps rebelle,

Se donne à Toi pour jamais.

Cantique 128 strophe 2

C'est pour Toi que je veux vivre,

Car Toi seul es mon Berger,

C'est Toi seul que je veux suivre,

Et non plus un étranger.

Cantique 128 strophe 3

N'as-tu pas donné ta vie

Pour me sauver, bon Pasteur ?

Gloire à ta grâce infinie !

Gloire à Toi, mon Rédempteur !

Cantique 128 strophe 4

Ainsi, mon âme, courage !

Jésus marche devant toi,

Et, jusqu'au bout du voyage,

Son amour veille sur moi.

Cantique 128 strophe 5

Ne crains pas qu'il abandonne

Sa brebis dans le chemin ;

Il est fidèle, et personne

Ne l'ôtera de sa main.

44.         44.        Cantique 131

Cantique 131 strophe 1

Miséricorde insondable !

Dieu peut-Il tout pardonner ?

Absoudre un si grand coupable,

Et mes péchés oublier ?

Refrain : Jésus, je viens !

Je viens à Toi !

Tel que je suis, je viens à Toi !

Jésus, je viens !

Je viens à Toi !

Tel que je suis, prends-moi.

Cantique 131 strophe 2

Longtemps j'ai, loin de sa face,

Provoqué son saint courroux,

Fermé mon cœur à sa grâce,

Blessé le sien devant tous.

Jésus, je viens ! etc.

Cantique 131 strophe 3

Ô Jésus ! à toi, je cède,

Je veux être libéré ;

De tout péché qui m'obsède

Être à jamais délivré.

Jésus, je viens ! etc.

Cantique 131 strophe 4

Alléluia ! plus de doute,

Mon fardeau m'est enlevé ;

Pour le ciel je suis en route,

Heureux pour l'éternité.

Jésus, je viens ! etc.

45.         45.        Cantique 132

Cantique 132 strophe 1

Torrents d'amour et de grâce,

Amour du Sauveur en croix !

À ce grand fleuve qui passe,

Je m'abandonne et je crois.

Cantique 132 strophe 2

Je crois à ton sacrifice,

ô Jésus, Agneau de Dieu,

Et couvert par ta justice,

J'entrerai dans le saint lieu.

Cantique 132 strophe 3

Ah ! que partout se répande

Ce fleuve à la grande voix ;

Que tout l'univers entende

L'appel qui vient de la croix !

Cantique 132 strophe 4

Que toute âme condamnée

Pour qui tu versas ton sang,

Soit au Père ramenée

Par ton amour tout-puissant.


46.         46.        Cantique 135

Cantique 135 strophe 1

Veux-tu briser du péché le pouvoir ?

La force est en Christ, la force est en Christ !

Si dans ton cœur tu veux le recevoir :

La force est dans le sang de Christ !

Refrain : Je suis fort, fort ! oui, plus que vainqueur,

Par le sang de Jésus !

Je suis fort, fort ! oui, plus que vainqueur,

Par le sang de Jésus, mon Sauveur !

Cantique 135 strophe 2

Veux-tu braver et la mort et l'enfer ?

La force est en Christ, la force est en Christ !

Jésus, d'un mot fait tomber tous tes fers :

La force est dans le sang de Christ !

Je suis fort, fort ! oui, plus que vainqueur, etc.

Cantique 135 strophe 3

Veux-tu marcher toujours pur, triomphant ?

La force est en Christ, la force est en Christ !

Pour te garder, Jésus est tout-puissant :

La force est dans le sang de Christ !

Je suis fort, fort ! oui, plus que vainqueur, etc.

Cantique 135 strophe 4

Veux-tu du Ciel t'approcher chaque jour ?

La force est en Christ, la force est en Christ !

Avec Jésus, demeurer pour toujours ?

La force est dans le sang de Christ !

Je suis fort, fort ! oui, plus que vainqueur, etc.


47.         47.        Cantique 143

Cantique 143 strophe 1

Comme une terre altérée

Soupire après l'eau du ciel,

Nous attendons la rosée :

Ta Parole, Emmanuel !

Refrain : Fraîches (fraîches) rosées,

Distille-les sur nous !

Tes divines ondées,

Seigneur, envoie-les nous !

Cantique 143 strophe 2

Que cette pluie abondante

Coule à flots dans notre cœur,

Et donne à l'âme dolente

Une nouvelle fraîcheur.

Fraîches (fraîches) rosées, etc.

Cantique 143 strophe 3

Ne laisse en nous rien d'aride

Qui ne soit fertilisé ;

Que le cœur le plus avide

Soit pleinement arrosé.

Fraîches (fraîches) rosées, etc.

Cantique 143 strophe 4

Oui, que les déserts fleurissent

Sous tes bienfaisantes eaux ;

Que les lieux secs reverdissent

Et portent des fruits nouveaux.

Fraîches (fraîches) rosées, etc.

Cantique 143 strophe 5

Qu’en nous ta pluie salutaire,

Parole de vie, de paix,

Devienne une source claire

Qui ne tarisse jamais.

Fraîches (fraîches) rosées, etc.

48.         48.        Cantique 147a

Cantique 147a strophe 1

Jésus, ta sainte présence

Est la source du bonheur.

Dans la joie et la souffrance

Elle est le repos du cœur.

Refrain : Fais briller sur moi ta face,

Ô Jésus, Agneau de Dieu !

À tes pieds, c'est là ma place,

Près de toi mon ciel est bleu.

Cantique 147a strophe 2

Sur celui qui te contemple

Descend un rayon divin,

Tu fais de son cœur ton temple,

Ton doigt pointe son chemin.

Fais briller sur moi ta face, etc.

Cantique 147a strophe 2

Ah ! que mon âme ravie

Te rencontre, ô mon Sauveur !

Car ton regard c'est la vie,

C'est la richesse du cœur !

Fais briller sur moi ta face, etc.

Cantique 147a strophe 3

Il faut aussi ta présence

Pour ton service, ô Jésus !

Car elle est une puissance

Pour relever les perdus !

Fais briller sur moi ta face, etc.

Cantique 147a strophe 4

Quand dans l'étendue immense,

Ô Jésus, tu paraîtras,

C'est encor par ta présence

Que tu nous attireras !

Fais briller sur moi ta face, etc.

49.         49.        Cantique 148

Cantique 148 strophe 1

Jésus est au milieu de nous,

Son regard s'abaisse sur nous,

Sa douce voix, l'entendez-vous ?

Je veux vous bénir tous ! (bis)

Sa douce voix, l'entendez-vous ?

Je veux vous bénir tous !

Cantique 148 strophe 2

Jésus est au milieu de nous,

Son regard s'abaisse sur nous,

Sa douce voix, l'entendez-vous ?

Je veux vous sauver tous ! (bis)

Sa douce voix, l'entendez-vous ?

Je veux vous sauver tous !

Cantique 148 strophe 3

Jésus est au milieu de nous,

Son regard s'abaisse sur nous,

Sa douce voix, l'entendez-vous ?

Oh! je vous aime tous ! (bis)

Sa douce voix, l'entendez-vous ?

Oh! je vous aime tous !

50.         50.        Cantique 149a

Cantique 149a strophe 1

Toi qui disposes

De toutes choses

Et nous les donnes chaque jour,

Reçois, ô Père !

Notre prière

De reconnaissance et d'amour.

Cantique 149a strophe 2

Le don suprême

Que ta main sème

C'est notre pardon, c'est ta paix ;

Et ta clémence,

Trésor immense,

Est le plus grand de tes bienfaits.

Cantique 149a strophe 3

Que, par ta grâce,

L'instant qui passe

Serve à nous rapprocher de toi !

Et qu'à chaque heure,

Vers ta demeure

Nos cœurs s'élèvent par la foi !

51.         51.        Cantique 161

Cantique 161 strophe 1

Écoutez l'appel du Berger !

Il sait ses brebis en danger ;

Il les appelle avec amour,

Espérant toujours leur retour.

 

Refrain : Cherchons-les ! Cherchons-les !

Savons-nous le prix d'une âme !

Cherchons-les ! Cherchons-les !

Le Bon Berger les réclame.

Cantique 161 strophe 2

Mourant de froid, de soif, de faim,

Les brebis appellent en vain.

Jésus nous veut pour les sauver :

Qui va l'aider à les trouver ?

Cherchons-les ! Cherchons-les ! etc.

Cantique 161 strophe 3

Ne peut-il pas compter sur nous ?

Ne voulons-nous pas aller tous

Dire à tous ceux qui sont perdus

Que nous les voulons pour Jésus ?

Cherchons-les ! Cherchons-les ! etc.

52.         52.        Cantique 162

Cantique 162 strophe 1

Ah ! que je ne sois pas comme un rameau stérile,

Qui, séparé du tronc, doit périr desséché ;

Mais que je sois, ô Dieu ! comme un sarment fertile

Qu'aucun vent d'aquilon n'a du cep arraché.

Cantique 162 strophe 2

Demeure en moi, Jésus, et qu'en toi je demeure,

Trouvant dans ton amour le plus fort des liens,

Portant beaucoup de fruits, chaque jour, à chaque heure,

Et renonçant à tout, pour jouir des vrais biens.

Cantique 162 strophe 3

Celui qui croit en toi, ta bouche le déclare,

Accomplira, Seigneur, les œuvres que tu fis.

Je crois... et d'où vient donc que mon âme s'égare

Si loin du droit sentier que toujours tu suivis ?

Cantique 162 strophe 4

Hélas ! c'est que souvent je tourne vers le monde

Des yeux qui ne devraient s'arrêter que sur toi !

Nourris-moi de toi, Seigneur, et aussi émonde,

Pour que j'apprenne mieux à pratiquer ta loi.

Cantique 162 strophe 5

Toutefois, que jamais mon cœur ne se confie

En mes pas chancelants, pour arriver au but !

Tu donnas pour les tiens, divin Jésus, ta vie,

Et c'est toi qui travailles en moi pour mon salut !

53.         53.        Cantique 166

Cantique 166 strophe 1

Qu'il fait bon à ton service

Jésus mon Sauveur !

Qu'il m'est doux en sacrifice

De t'offrir mon cœur !

Refrain : Prends, ô Jésus, prends ma vie,

Elle est toute à Toi !

Et dans ta grâce infinie,

Du mal sauve-moi !

Cantique 166 strophe 2

Mon désir, mon vœu suprême,

C'est la sainteté !...

Rien je ne veux et je n'aime,

Que ta volonté !

Prends, ô Jésus, prends ma vie, etc.

Cantique 166 strophe 3

Comme l'ange au vol rapide,

Je veux te servir !

Les yeux fixés sur mon guide !

Toujours t'obéir !

Prends, ô Jésus, prends ma vie, etc.

Cantique 166 strophe 4

Travail, douleur et souffrance,

Non, je ne crains rien !

Toi, Jésus, mon Espérance,

Voilà mon seul bien !

Prends, ô Jésus, prends ma vie, etc.

Cantique 166 strophe 5

Ensemble donc vers la gloire,

Marchons en avant !

Chantant l'hymne de victoire,

Toujours triomphant !

Prends, ô Jésus, prends ma vie, etc.

54.         54.        Cantique 167

Cantique 167 strophe 1

C'est mon joyeux service

D'offrir à Jésus-Christ,

En vivant sacrifice,

Mon corps et mon esprit.

Refrain : Accepte mon offrande,

Bien-aimé Fils de Dieu !

Et que mon cœur t’attende

Occupé du saint lieu !

Cantique 167 strophe 2

J'abandonne ma vie,

Sans regret, ni frayeur,

À ta grâce infinie,

Ô mon Libérateur !

Accepte mon offrande, etc.

Cantique 167 strophe 3

Qu'un feu nouveau s'allume

Par ton amour en moi,

Et dans mon cœur consume

Ce qui n'est pas à toi !

Accepte mon offrande, etc.

Cantique 167 strophe 4

Viens, Jésus ! sois mon maître ;

Par ton sang racheté,

À toi seul je veux être

Et pour l'éternité.

Accepte mon offrande, etc.

55.         55.        Cantique 172a

Cantique 172a strophe 1

Entre tes mains j'abandonne

Tout ce que j'appelle mien.

Oh ! ne permets à personne,

Seigneur, d'en reprendre rien !

Oui, prends tout, Seigneur ! (bis)

Entre tes mains j'abandonne

Tout avec bonheur.

Cantique 172a strophe 2

Je n'ai pas peur de te suivre

Sur le chemin de la croix.

C'est pour toi que je veux vivre,

Je connais, j'aime ta voix.

Oui, prends tout, Seigneur ! (bis)

Sans rien garder, je désire

Te donner mon cœur.

Cantique 172a strophe 3

Tu connais mieux que moi-même

Tous les besoins de mon cœur,

Et, pour mon bonheur suprême

Tu peux me rendre vainqueur.

Oui, prends tout, Seigneur ! (bis)

Je ne vis plus pour moi-même,

Mais pour mon Sauveur.

Cantique 172a strophe 4

Prends mon corps et prends mon âme;

Que tout en moi soit à toi !

Que par ta divine flamme

Tout mal soit détruit en moi !

Oui, prends tout, Seigneur ! (bis)

Prends mon corps et prends mon âme ;

Règne sur mon cœur.

56.         56.        Cantique 174

Cantique 174 strophe 1

Seul refuge de mon âme,

Sur toi je veux m’appuyer ;

La paix que mon cœur réclame

Est à tes pieds, bon Berger !

 

Refrain : Seigneur Jésus, fais que je t'aime,

Ô Toi qui mourus pour moi,

Et qui veux dans le ciel même,

Qu'un jour je sois avec toi !

Cantique 174 strophe 2

Sur ta croix, Victime sainte,

Mon péché fut expié ;

Plus d'angoisse, plus de crainte :

Ton sang m'a purifié.

Seigneur Jésus, fais que je t'aime, etc.

Cantique 174 strophe 3

Il n'est aucune autre chose

Qui puisse apaiser mon cœur ;

En Toi seul je me repose,

En Toi, mon puissant Sauveur.

Seigneur Jésus, fais que je t'aime, etc.

Cantique 174 strophe 4

À Toi Seigneur, j'abandonne

Mon cœur, mon âme et mes jours,

Qu'en moi ton amour rayonne !

Fais-moi te servir toujours.

Seigneur Jésus, fais que je t'aime, etc.

57.         57.        Cantique 175

Cantique 175 strophe 1

L'amour de Jésus-Christ nous presse :

Il s'est livré pour son troupeau ;

À suivre les pas de l'Agneau,

L'un l'autre animons-nous sans cesse.

Cantique 175 strophe 2

Au nom du Rédempteur, chers frères,

Donnons-nous tous ici la main,

Pour ne marcher jusqu'à la fin

Que sous ses regards tutélaires.

Cantique 175 strophe 3

Vois tes enfants, Dieu notre Père,

Qui se consacrent à ton Fils.

Viens à notre aide et nous remplis

D'amour, de zèle et de lumière.

Cantique 175 strophe 4

Qu'en nous quittant, Sauveur fidèle,

Nous demeurions unis en Toi ;

Habite en nos cœurs par la foi,

Et que l'Esprit nous renouvelle !

58.         58.        Cantique 180

Cantique 180 strophe 1

La voix du Seigneur m'appelle :

Prends ta croix et viens, suis-moi !

Je réponds : « Sauveur fidèle,

Me voici, je suis à toi ! »

Refrain : Jusqu'au bout, fais-moi te suivre,

Dans les bons, les mauvais jours,

Qu'à Toi pour mourir et vivre,

Je sois, Jésus, pour toujours.

Cantique 180 strophe 2

Mais le chemin du calvaire

Est étroit et périlleux,

C'est un chemin solitaire,

Difficile et ténébreux.

Jusqu'au bout, fais-moi te suivre, etc.

Cantique 180 strophe 3

Il faut quitter ceux qu'on aime,

Savoir être mal jugé,

Endurer l'injure même,

Du monde être méprisé.

Jusqu'au bout, fais-moi te suivre, etc.

Cantique 180 strophe 4

Oui, perdre sa propre vie,

Consentir à n'être rien,

N'avoir qu'une seule envie :

Aimer Jésus, le seul bien !

Jusqu'au bout, fais-moi te suivre, etc.


Cantique 180 strophe 5

Jésus donne grâce et gloire

Pour le suivre pas à pas,

Avec lui, joie et victoire,

Paix et bonheur ici-bas !

Jusqu'au bout, fais-moi te suivre, etc.

59.         59.        Cantique 184

Cantique 184 strophe 1

Viens ! mon âme

Te réclame,

Car c'est Toi qui m'as cherché.

Pour te suivre,

Je te livre

Mon cœur avec son péché.

 

Refrain : Viens ! mon âme

Te réclame,

Mon bonheur est tout en Toi.

Je t'adore,

Je t'implore ;

Ô Jésus, demeure en moi !

Cantique 184 strophe 2

Oui, ta grâce

Seule efface

Toutes mes iniquités,

Tu pardonnes,

Tu me donnes

La paix de tes rachetés.

Viens ! mon âme etc.

Cantique 184 strophe 3

Quand je doute,

Quand ma route

Passe auprès du tentateur,

Ta main sûre

Me rassure

Et me rend plus que vainqueur.

Viens ! mon âme etc.

Cantique 184 strophe 3

Ah ! demeure

À chaque heure,

Mon rempart, mon défenseur,

Ma victoire

Et ma gloire,

Ô Jésus, mon seul Sauveur !

Viens ! mon âme etc.

60.         60.        Cantique 187

Cantique 187 strophe 1

C'est un rempart que notre Dieu,

Une invincible armure,

Notre délivrance en tout lieu,

Notre défense sûre.

L'ennemi contre nous

Redouble de courroux,

Vaine colère !

Que pourrait l'adversaire ?

L'Éternel détourne ses coups.

Cantique 187 strophe 2

Seul, nous bronchons à chaque pas,

Notre force est faiblesse ;

Mais un héros, dans les combats,

Pour nous lutte sans cesse.

Quel est ce défenseur ?

C'est toi, divin Sauveur !

Dieu des armées !

Tes tribus opprimées

Connaissent leur Libérateur.

Cantique 187 strophe 3

Que les démons forgent des fers

Pour accabler l'Église ;

Ta Sion brave les enfers,

Sur ton rocher, assise.

Constant dans son effort,

En vain avec la mort

Satan conspire,

Pour ruiner son empire,

Il suffit d'un mot du Dieu fort.

Cantique 187 strophe 4

Dis-le ce mot victorieux,

Dans toutes nos détresses ;

Répands sur nous, du haut des cieux,

Tes divines largesses.

Qu'on nous ôte nos biens,

Qu'on serre nos liens,

Que nous importe !

Ta grâce est la plus forte,

Et ton royaume est pour les tiens.

61.         61.        Cantique 188

Cantique 188 strophe 1

Plus que vainqueur ! telle est notre devise ;

Plus que vainqueurs, bien que persécutés ;

Car la victoire à la foi fut acquise

Par le Sauveur qui nous a rachetés.

Cantique 188 strophe 2

Suivons le Christ jusque sur le Calvaire ;

Ayons toujours sa mort devant les yeux :

{Si nous souffrons avec Lui sur la terre,

Nous régnerons avec Lui dans les cieux.} (bis)

Cantique 188 strophe 3

Osons braver les injures du monde,

Pour confesser le beau nom de Jésus.

{Que sur Lui seul tout notre espoir se fonde,

Et notre espoir ne sera pas confus.} (bis)

Cantique 188 strophe 4

Amis, croyons au pouvoir invisible

Que le Sauveur a caché dans sa croix ;

{Saisissons-la comme une arme invincible,

Pour triompher par Lui dans nos combats} (bis).

62.         62.        Cantique 191

Cantique 191 strophe 1

Jusqu'à ta venue que nous soyons fidèles ;

Jusqu'à ta venue que tu sois notre part ;

Sous ton drapeau, Jésus, tu nous appelles ;

Nous y restons en luttant avec foi !

 

Refrain : « Jusqu'à Sa venue » ! Que nos cœurs se rallient,

À cet espoir d'un peuple racheté ;

Jusqu'à ta venue, nous aurons pour bannière

Ta croix sanglante, ô Christ ressuscité !

Cantique 191 strophe 2

Pour toi, Jésus, on est heureux de vivre ;

Tous les chemins avec toi semblent doux.

Seigneur Jésus, qui ne voudrait te suivre

Jusqu'à ta venue, t’attendant comme Époux ?

« Jusqu'à Sa venue » ! Que nos cœurs se rallient etc.

Cantique 191 strophe 3

Jusqu'à ta venue, soumis à ta puissance,

Nous voulons vivre et mourir sous tes lois,

Toi qui pour nous poussas l'obéissance

Jusqu'à la mort, et la mort de la croix.

« Jusqu'à Sa venue » ! Que nos cœurs se rallient etc.

Cantique 191 strophe 4

Mais, ô Sauveur ! tu sais notre faiblesse ;

Nous tomberons sûrement en chemin

Si tu ne viens accomplir ta promesse,

Jusqu'à ta venue nous tenir par la main.

« Jusqu'à Sa venue » ! Que nos cœurs se rallient etc.

Cantique 191 strophe 5

Que ton Esprit nous guide et nous anime !

Et que sa flamme, embrasant tous nos cœurs,

Nous devenions par toi, sainte Victime,

Veillant pour toi, un peuple de vainqueurs !

« Jusqu'à Sa venue » ! Que nos cœurs se rallient etc.

63.         63.        Cantique 193

Cantique 193 strophe 1

Le signal de la victoire

Déjà brille aux cieux ;

La couronne de la gloire

Paraît à nos yeux.

 

Refrain : Je viens, combattez encore !

Dit Jésus à tous.

Oui, mon Sauveur, je t'implore,

Je lutte à genoux.

Cantique 193 strophe 2

Que l'ennemi, plein de rage,

Redouble ses coups,

Nous ne perdons point courage :

Christ est avec nous.

Je viens, combattez encore ! etc.

Cantique 193 strophe 3

Suivons, amis, la bannière

Du Sauveur en croix,

Et que notre armée entière,

Se range à sa voix.

Je viens, combattez encore ! etc.

Cantique 193 strophe 4

Rude et longue est la mêlée :

Voici le secours !

Dans nos mains prenons l'épée

Qui vainquit toujours !

Je viens, combattez encore ! etc.

64.         64.        Cantique 200

Cantique 200 strophe 1

Veille au matin, quand un ciel sans nuage

Semble annoncer un jour calme et serein,

C'est dans ton cœur que peut gronder l'orage

Qui fait tomber le pèlerin.

 

Refrain :   Veille au matin, veille le soir,

Veille et prie toujours.

Cantique 200 strophe 2

Veille à midi, quand les bruits de la terre

Font oublier le céleste séjour ;

Trouve un instant pour être solitaire

Dans la prière et dans l'amour.

Veille au matin, veille le soir, etc.

Cantique 200 strophe 3

Veille le soir, quand se fait le silence ;

Pense aux bienfaits de ton céleste Ami ;

Cherche avec soin sa divine présence,

Verse en son cœur tout ton souci.

Veille au matin, veille le soir, etc.

Cantique 200 strophe 4

Veille toujours, en tous lieux, à toute heure,

Car l'ennemi te guette à chaque instant,

Pour se glisser dans la sainte demeure

Où doit régner le Tout-Puissant.

Veille au matin, veille le soir, etc.

65.         65.        Cantique 202

Cantique 202 strophe 1

Vous qui gardez les murs de la sainte cité,

Sentinelles de Dieu, qui veillez à ses portes,

Ceignez-vous de vérité,

De valeur, de fermeté,

Que vos yeux soient perçants et que vos voix soient fortes !

Cantique 202 strophe 2

Voyez-vous l'ennemi s'approcher doucement

Et chercher, en secret, à franchir les murailles ?

Dénoncez-le franchement,

Et lui livrez fermement

Du Maître des combats, les terribles batailles.

Cantique 202 strophe 3

Ah ! soldats, c'est au Chef que vous appartenez ;

C'est Lui qui vous ceignit du redoutable glaive.

Dans vos trompettes sonnez

Contre tous ces révoltés,

Résistez vaillamment, sans repos et sans trêve.

Cantique 202 strophe 4

Messagers du salut, en ce terrestre lieu,

Publiez vaillamment le sacré témoignage.

Ne craignant que votre Dieu,

Accomplissez votre vœu ;

Affrontez les erreurs et méprisez l'outrage.

Cantique 202 strophe 5

Du monde, contre vous, la rage éclatera ;

Soutenez ses assauts : c'est Jésus qui l'ordonne,

Le moqueur vous maudira,

Le méchant vous frappera ;

Mais le Seigneur vous garde et tient votre couronne.

66.         66.        Cantique 203

Cantique 203 strophe 1

« Sentinelle vigilante,

Qu’en est-il donc de la nuit ? »

« Dis à l’âme somnolente

Que déjà le matin luit ! »

La nuit passe, le matin de grand jour luit !

Sentinelle, soit au poste jour et nuit, (bis).

Cantique 203 strophe 2

Les gardes sur la muraille

Nous l’on dit, entendez-vous ?

Au loin gronde la bataille,

Tout est sombre autour de nous.

La nuit passe, le matin de grand jour luit !

Sentinelle, soit au poste jour et nuit, (bis).

Cantique 203 strophe 3

Point de repos, de relâche,

Rachetés de l’Éternel.

Travaillez à votre tâche,

Car Jésus revient du ciel !

La nuit passe, le matin de grand jour luit !

Sentinelle, soit au poste jour et nuit, (bis).

67.         67.        Cantique 204a

Cantique 204a strophe 1

Debout, sainte cohorte, soldats du Roi des rois !

Tenez d'une main forte l'étendard de la croix.

Au sentier de la gloire Jésus-Christ nous conduit ;

De victoire en victoire Il mène qui Le suit.

Cantique 204a strophe 2

La trompette résonne : debout, vaillants soldats !

L'immortelle couronne est le prix des combats.

Si l'ennemi fait rage, soyez fermes et forts ;

Redoublez de courage s'il redouble d'efforts.

Cantique 204a strophe 3

Debout pour la bataille, point de trêve aux vaincus !

Si votre bras défaille regardez à Jésus !

De l'armure invincible soldats, revêtez-vous ;

Le triomphe est possible pour qui lutte à genoux.

Cantique 204a strophe 4

Debout, debout encore ! Luttez, jusqu'au matin ;

Déjà brille l'aurore, à l'horizon lointain.

Bientôt jetant nos armes aux pieds du Roi des rois,

Les chants après les larmes, le trône après la croix.

68.         68.        Cantique 205

Cantique 205 strophe 1

Travaillons et luttons ! Nous sommes au Seigneur,

Suivons l'étroit sentier qui conduit à la vie !

Jésus marche avec nous, avançons sans frayeur,

Il nous garde et son bras toujours nous fortifie.

 

Refrain : Travaillons (travaillons) et luttons (et luttons),

Travaillons (travaillons) et luttons (et luttons),

Soyons prêts (soyons prêts) et prions (et prions),

Bientôt le maître va venir.

Cantique 205 strophe 2

Travaillons et luttons ! Que les cœurs affligés, 

Les perdus loin de Dieu retrouvent l'espérance !

Vers la croix dirigeons leurs regards angoissés,

Pressons-les d'accepter Jésus leur délivrance.

Travaillons (travaillons) et luttons (et luttons), etc.

Cantique 205 strophe 3

Travaillons et luttons ! Il nous appelle tous,

Le champ nous est ouvert et la moisson est grande !

Pour servir notre Chef, ne pensons plus à nous, 

En avant vers le but ! Le Maître le demande !

Travaillons (travaillons) et luttons (et luttons), etc.

Cantique 205 strophe 4

Travaillons et luttons ! Sans jamais nous lasser,

De notre Rédempteur élevons la bannière,

Fidèles jusqu'au bout, sachons persévérer,

Le repos nous attend dans la pleine lumière.

Travaillons (travaillons) et luttons (et luttons), etc.

69.         69.        Cantique 207

Cantique 207 strophe 1

Maître, entends-tu la tempête

Et ses terribles accents?

Parle, Seigneur, et l'arrête;

Sauve, sauve tes enfants!

Mais aucun bruit ne l'éveille;

Il dort et nous périssons.

À nos cris prête l'oreille,

Sauve-nous, nous t'en prions!

 

Refrain : Il parle aux flots en démence :

Paix vous soit !

La mer, les vents font silence ;

Paix vous soit ! (bis)

Il est notre délivrance ;

Paix vous soit !

Cantique 207 strophe 2

Maître, mon coeur qui chancelle

Traverse les grandes eaux,

Et l'orage à ma nacelle

Livre de rudes assauts.

Oh! qui verra ma détresse?

D'où me viendra le secours?

À toi, Seigneur, je m'adresse,

C'est à toi que j'ai recours.

Il parle aux flots en démence etc.

Cantique 207 strophe 3

Maître, l'onde est apaisée,

Le doute a quitté mon coeur,

Et mon âme consolée

A retrouvé son Sauveur.

Oh! prends en ta main ma vie,

Jusques au jour de ma mort.

En toi seul je me confie;

Tu me conduiras au port.

Il parle aux flots en démence etc.

70.         70.        Cantique 208

Cantique 208 strophe 1

Quand le vol de la tempête

Vient assombrir ton ciel bleu,

Au lieu de baisser la tête,

Compte les bienfaits de Dieu.

 

Refrain : Compte les bienfaits de Dieu,

Mets-les tous devant tes yeux,

Tu verras, en adorant,

Combien le nombre en est grand.

Cantique 208 strophe 2

Quand sur la route glissante,

Tu chancelles sous ta croix,

Pense à cette main puissante

Qui t'a béni tant de fois.

Compte les bienfaits de Dieu, etc.

Cantique 208 strophe 3

Si tu perds dans le voyage

Plus d'un cher et doux trésor,

Pense au divin héritage

Qui Là-Haut, te reste encor.

Compte les bienfaits de Dieu, etc.

Cantique 208 strophe 4

Bénis donc, bénis sans cesse

Ce Père qui chaque jour

Répand sur toi la richesse

De son merveilleux amour.

Compte les bienfaits de Dieu, etc.

71.         71.        Cantique 210

Cantique 210 strophe 1

Une nacelle en silence

Vogue sur un lac d'azur ;

Tout doucement elle avance,

Sous un ciel tranquille et pur ;

Mais soudain le vent s'élève,

Chassant un nuage noir,

Et les vagues qu'il soulève

Font trembler, car c'est le soir.

Et les vagues qu'il soulève

Font trembler, car c'est le soir.

Cantique 210 strophe 2

Grande est alors la détresse

Des voyageurs éperdus ;

Grande est aussi leur faiblesse,

Leur foi ne les soutient plus.

Mais il en est Un qui veille

Sur eux tous, bien qu'endormi ;

Ah ! faudra-t-il qu'on l'éveille ?

N'est-il plus leur tendre Ami ?

Ah ! faudra-t-il qu'on l'éveille ?

N'est-il plus leur tendre Ami ?

Cantique 210 strophe 3

« Maître, es-tu  donc insensible ?

Tu le vois, nous périssons !

Tout miracle t'est possible,

Sauve-nous, nous t'en prions ! »

D'eux aussitôt il s'approche,

Puis, il dit au vent : « Tais-toi ! »

Et tendrement leur reproche

D'avoir eu si peu de foi.

Et tendrement leur reproche

D'avoir eu si peu de foi.

Cantique 210 strophe 4

Ainsi souvent, dans la vie,

L'orage assombrit nos cœurs,

Bien que pour nous Jésus prie,

Prêt à calmer nos terreurs.

Comptons mieux sur sa tendresse,

Son cœur ne saurait changer :

De sa brebis en détresse

Il est toujours le Berger.

De sa brebis en détresse

Il est toujours le Berger.

72.         72.        Cantique 211

Cantique 211 strophe 1

Pour moi chrétien, la terre est un exil ;

Mais tout est bien, mais tout est bien.

Il faut marcher de péril en péril ;

Mais tout est bien, mais tout est bien.

Pourquoi les pleurs, la terreur ou l'ennui ?

Christ est à moi demain comme aujourd'hui ;

Au ciel bientôt je serai tout à lui.

Oui, tout est bien, oui, tout est bien.

Cantique 211 strophe 2

Larmes, travail, deuil, tristesse ici-bas ;

Mais tout est bien, mais tout est bien.

De Canaan j'approche à chaque pas ;

Oui, tout est bien, oui, tout est bien.

En vain le monde et son charme trompeur

Dans ses liens veut retenir mon cœur ;

J'avance en paix, les yeux sur mon Sauveur.

Oui, tout est bien, oui, tout est bien.

Cantique 211 strophe 3

Encore un jour, et j'atteindrai le but ;

Oui, tout est bien, oui, tout est bien.

Et je verrai le pays du salut ;

Oui, tout est bien, oui, tout est bien.

Encore un jour, le monde va passer.

O pèlerin, marche sans te lasser ;

Bientôt en Dieu tu vas te reposer.

Oui, tout est bien, oui, tout est bien.

73.         73.        Cantique 213

Cantique 213 strophe 1

« Invoque-moi du sein de la détresse :

Mon bras puissant te sauvera. »

{C'est Dieu qui parle,

Oh ! crois en sa promesse.

Bientôt ta voix l'exaltera.} (bis)

Cantique 213 strophe 2

Si tout est sombre,

Oh ! ne perds pas courage,

Ne doute pas du Dieu vivant.

{Même au milieu des fureurs de l'orage,

Demeure en paix, crois seulement.} (bis)

Cantique 213 strophe 3

Mais n'attends pas que le mal te domine,

Que l'ennemi soit dans ton cœur.

{Elle est à toi, la puissance divine :

Saisis-la donc et sois vainqueur.} (bis)

Cantique 213 strophe 4

Jamais, jamais, Dieu qui fit la promesse

Ne manquera de l'accomplir.

{Que son enfant, sauvé de la détresse,

Ne manque pas de le bénir !} (bis)

74.         74.        Cantique 215a

Cantique 215a strophe 1

Oh ! quelle paix parfaite

Dans tes bras, ô Jésus !

Mon âme satisfaite,

Là ne s'alarme plus.

Cantique 215a strophe 2

Ton amour me console,

C'est toi qui me défends ;

De ta douce parole

J'écoute les accents.

Cantique 215a strophe 3

L'ennemi ne peut nuire

À qui reste en ton sein ;

Tout son effort expire

Sous ton pouvoir divin.

Cantique 215a strophe 4

Oui, mon cœur est sans crainte,

Je suis en sûreté ;

De ton amour l'étreinte

Me tient bien abrité.

75.         75.        Cantique 219

Cantique 219 strophe 1

Dans ce triste monde je ne puis vivre,

Je n’y puis trouver le bonheur,

Malgré ses attraits, toi seul je veux suivre,

Ô Seigneur Jésus, mon Sauveur ! (bis)

Cantique 219 strophe 2

Lorsque la tempête ou l’orage gronde

Et que mon cœur est effrayé,

Vers toi, je regarde, ô Sauveur du monde,

En toi, je me suis confié. (bis)

Cantique 219 strophe 3

Désormais pour moi brille la lumière,

Devant ton regard l’ombre fuit.

Bientôt je te verrai, céleste Père,

À l’horizon l’étoile luit. (bis)

Cantique 219 strophe 4

Bientôt, Jésus, tu quitteras ton trône,

Je te verrai dans ta beauté.

Quels transports quand tu mettras la couronne

Sur le front de ton racheté. (bis)

76.         76.        Cantique 221

Cantique 221 strophe 1

Tiens dans ta main, ta main puissante et forte,

Ton faible enfant qui seul ne peut marcher.

Vers Toi, Seigneur, tout mon désir se porte,

Sur mon chemin, garde-moi de broncher !

Cantique 221 strophe 2

Tiens dans ta main tous les jours de ma vie,

Qu'ils soient des jours de peine ou de bonheur ;

Que de t'aimer, soit toute mon envie,

Que je sois à Toi, Jésus, mon Sauveur !

Cantique 221 strophe 3

Tiens dans ta main, mon cœur plein de faiblesse,

Sans ton secours je ne puis faire un pas

Ecoute-moi, regarde ma tristesse,

Viens, secours-moi, ne m'abandonne pas !

Cantique 221 strophe 4

Tiens dans ta main ma main, parfois tremblante,

Quand vient l'épreuve et ses jours de douleur.

Donne à ma foi, souvent si chancelante,

Plus de douceur, de paix et de ferveur !

Cantique 221 strophe 5

Tiens dans ta main mon âme tout entière,

Révèle-moi, Jésus, tout ton amour ;

Sois mon rocher, mon ancre, ma lumière,

Mon Roi, mon Maître, ô Jésus, chaque jour !

77.         77.        Cantique 222

Cantique 222 strophe 1

Que ton fidèle amour est une grande chose,

Ô Dieu mon Rédempteur, mon rocher, mon gardien !

Oh ! quel puissant soutien, (bis)

Que ce bras de ta grâce où mon cœur se repose !

Cantique 222 strophe 2

Oui, je marche avec Toi dans mon pèlerinage ;

Autrefois j'étais seul, sans guide et sans Sauveur,

Mais aujourd'hui, Seigneur, (bis)

Je poursuis avec Toi mon terrestre voyage.

Cantique 222 strophe 3

Bien-aimé Fils de Dieu ! mon cœur, plein d'allégresse,

Dans la paix de la foi, se tient sous ton regard.

Oh ! quelle riche part (bis)

Mon âme, chaque jour, possède en ta tendresse !

Cantique 222 strophe 4

Ainsi moi, ton enfant, Seigneur, devant ta face

Je marche vers la gloire et la félicité !

Et pour l'éternité, (bis)

Ton amour près de Toi me réserve une place.

78.         78.        Cantique 224

Cantique 224 strophe 1

Comme un fleuve immense,

La grâce de Dieu,

Coule en abondance,

Jaillit du saint Lieu ;

Parfaite elle augmente

Constamment son cours ;

Parfaite sa pente

S'abaisse toujours.

 

Refrain : Fondés sur Dieu même,

Nos cœurs à jamais

Ont pour biens suprêmes

Sa grâce et sa paix.

Cantique 224 strophe 2

Sous ta main meurtrie,

Se brise, ô Seigneur !

Toute arme ennemie

Assaillant mon cœur !

Rien ne peut me nuire,

Troubler mon bonheur :

Tu veux me conduire,

Tu seras Vainqueur.

Fondés sur Dieu même, etc.

Cantique 224 strophe 3

Tu traces ma voie.

J'y marche avec foi ;

L'épreuve et la joie

Me viennent de Toi !

Cadran de nos vies,

Marque, chaque jour,

Les heures bénies

Du Soleil d'amour !

Fondés sur Dieu même, etc.

Cantique 224 strophe 4

Océan de gloire,

Paix de mon Sauveur !

Gage de victoire

Trésor de bonheur !

Ta grâce infinie,

Coulant nuit et jour,

Inonde ma vie

De vagues d'amour !

 

Refrain : Selon ta promesse,

Reçue avec foi,

Je trouve sans cesse

Grâce et paix en Toi.

79.         79.        Cantique 226

Cantique 226 strophe 1

Ne crains rien, je t'aime !

Je suis avec toi !

Promesse suprême,

Qui soutient ma foi.

La sombre vallée

N'a plus de terreur,

L'âme consolée,

Je marche avec mon Sauveur.

 

Refrain : Non, jamais tout seul,

Non, jamais tout seul,

Jésus mon Sauveur me garde,

Jamais ne me laisse seul.

Je ne suis jamais tout seul.

Cantique 226 strophe 2

L'aube matinière

Ne luit qu'aux beaux jours,

Jésus, ma lumière,

M'éclaire toujours !

Quand je perds de vue

L'astre radieux,

À travers la nue,

Jésus me montre les cieux !

Non, jamais tout seul, etc.

Cantique 226 strophe 2

Les dangers accourent,

Subtils, inconnus :

De près ils m'entourent,

Plus près est Jésus,

Qui dans le voyage,

Me redit : « C'est moi !

Ne crains rien : courage !

Je suis toujours avec toi ! »

Non, jamais tout seul, etc.

80.         80.        Cantique 230

Cantique 230 strophe 1

Un chrétien je croyais être

Mais j'ignorais le bonheur

Que Jésus, mon divin Maître

Vient apporter dans un cœur

 

Refrain : Oh ! la paix que Jésus donne

Je ne la connaissais pas

Tout sur mon chemin rayonne

Depuis qu'Il conduit mes pas !

Cantique 230 strophe 2

Sa puissance souveraine

Maintenant règne sur moi

Du péché brise la chaîne

Me rend vainqueur par la foi.

Oh ! la paix que Jésus donne etc.

Cantique 230 strophe 3

Et, tranquillement, j'avance

M'appuyant sur mon Sauveur

Son adorable présence

Me donne le vrai bonheur !

Oh ! la paix que Jésus donne etc.

81.         81.        Cantique 233

Cantique 233 strophe 1

Je ne sais pourquoi, dans sa grâce,

Jésus m'a tant aimé,

Pourquoi par son sang il efface ma dette, mon péché.

 

Refrain : Mais, je sais, qu'en Lui j'ai la vie,

Il m'a sauvé dans son amour ;

Et gardé par sa main meurtrie,

J'attends l'heure de son retour.

Cantique 233 strophe 2

Je ne sais comment la lumière

Eclaire tout mon cœur,

Comment je compris ma misère

Et reçus mon Sauveur !

Mais, je sais, qu'en Lui j'ai la vie, etc.

Cantique 233 strophe 3

Je ne sais quelle est la mesure

De joie et de douleur

Que pour moi, faible créature,

Réserve mon Sauveur.

Mais, je sais, qu'en Lui j'ai la vie, etc.

Cantique 233 strophe 4

Je ne sais quand de la victoire

L'heure enfin sonnera,

Quand l'Agneau, l'Epoux, dans sa gloire

Avec Lui me prendra.

Mais, je sais, qu'en Lui j'ai la vie, etc.

82.         82.        Cantique 234

Cantique 234 strophe 1

Quel ami fidèle et tendre

Nous avons en Jésus-Christ,

Toujours prêt à nous entendre,

A répondre à notre cri !

Il connaît nos défaillances,

Nos chutes de chaque jour.

Sévère en ses exigences,

Il est riche en son amour.

Cantique 234 strophe 2

Quel ami fidèle et tendre

Nous avons en Jésus-Christ,

Toujours prêt à nous comprendre

Quand nous sommes en souci !

Disons-lui toutes nos craintes,

Ouvrons-lui tout notre cœur.

Bientôt, ses paroles saintes

Nous rendront le vrai bonheur.

Cantique 234 strophe 3

Quel ami fidèle et tendre

Nous avons en Jésus-Christ,

Toujours prêt à nous défendre

Quand nous presse l'ennemi !

Il nous suit dans la mêlée,

Nous entoure de ses bras.

Et c'est lui qui tient l'épée

Qui décide des combats.

Cantique 234 strophe 4

Quel ami fidèle et tendre

Nous avons en Jésus-Christ,

Toujours prêt à nous apprendre

A vaincre en comptant sur lui !

S'il nous voit vrais et sincères

A chercher la sainteté,

Il écoute nos prières

Et nous met en liberté.

Cantique 234 strophe 5

Quel Ami fidèle et tendre

Nous avons en Jésus-Christ !

Bientôt Il viendra nous prendre

Pour être au ciel avec lui.

Suivons donc l'étroite voie

En comptant sur son secours.

Bientôt nous aurons la joie

De vivre avec lui toujours !

83.         83.        Cantique 236

Cantique 236 strophe 1

Ô jour béni, jour de victoire

Que je ne saurais oublier ;

J'ai vu le Seigneur plein de gloire

Apparaissant sur mon sentier !

Sa beauté, sa gloire infinie,

De tous les côtés m'entourait ;

Son regard, qui porte la vie,

Sur ma pauvre âme s'abaissait.

Cantique 236 strophe 2

Son manteau couvrait ma misère,

Ses bras me serraient sur son cœur ;

Il me portait dans sa lumière,

Loin du péché, de la douleur.

De sa main essuyant mes larmes,

Il me parlait de son amour.

« Viens, mon enfant, sois sans alarmes :

Je te prends à moi sans retour. »

Cantique 236 strophe 3

Et je suis dans cette retraite,

Dont je ne sortirai jamais ;

Et je goûte une paix parfaite,

Où ma foi s'abreuve à longs traits.

Non, tout ceci n'est point un rêve,

Mais le grande réalité ;

C'est un jour nouveau qui se lève,

Qui doit durer l'éternité.

84.         84.        Cantique 237

Cantique 237 strophe 1

Aux jours d'angoisse et de souffrance,

Quand le cœur est rempli d'effroi,

Jésus dit : « Ayez confiance !

Venez à moi ! »

Cantique 237 strophe 2

Lorsque soudain survient l'orage,

Que nul abri ne s'offre à toi,

De Jésus entends le message ;

« Venez à moi ! »

Cantique 237 strophe 3

Quand le péché te sollicite,

Quand tu sens vaciller ta foi,

Ecoute sa voix qui t'invite :

« Venez à moi ! »

Cantique 237 strophe 4

Il nous pardonne, il nous console,

Il prend sur lui tous nos fardeaux,

Et nous trouvons à son école

Le vrai repos.

85.         85.        Cantique 238

Cantique 238 strophe 1

Oui, selon ta promesse,

Ô Jésus, mon Sauveur,

J'ai trouvé l'allégresse

Auprès de la douleur,

Le rayon qui rassure

Dans la plus sombre nuit,

Un baume à la blessure,

Dans l'épreuve un appui ;

Un baume à la blessure,

Dans l'épreuve un appui.

Cantique 238 strophe 2

Dans le désert aride,

Et sous un ciel brûlant,

Une eau fraîche et limpide

Du rocher jaillissant,

L'ombre de la nuée

Abritant le chemin,

La céleste rosée

Qui remplace le pain,

La céleste rosée

Qui remplace le pain.

Cantique 238 strophe 3

Jésus, mon divin Maître,

N'es-tu pas tout pour moi ?

La source de mon être,

Le rocher de ma foi,

Le soleil qui m'éclaire,

Le ciel qui me sourit,

L'eau qui me désaltère,

Le pain qui me nourrit !

L'eau qui me désaltère,

Le pain qui me nourrit !

86.         86.        Cantique 240

Cantique 240 strophe 1

Brillante Étoile, Étoile du matin,

Toi, conduis-moi !

Quand tout est noir, obscur, sur mon chemin,

Toi, conduis-moi !

Pourquoi vouloir sonder comme autrefois

L'avenir ? non : un seul pas à la fois.

Cantique 240 strophe 2

Dans le passé je ne demandais point :

Toi, conduis-moi !

Je voulais voir s'ouvrir la route au loin,

Toi, conduis-moi !

Mais, maintenant, Jésus, j'ai fait mon choix :

Il me suffit d'un seul pas à la fois.

Cantique 240 strophe 3

À travers lande et marais et rocher,

Toi, conduis-moi !

L'épais brouillard ne saurait te cacher :

Toi, conduis-moi !

Ô Guide sûr, quand je perçois ta voix,

Il me suffit d'un seul pas à la fois.

Cantique 240 strophe 4

Dans la souffrance, au sein de la douleur,

Toi, conduis-moi !

Au jour de deuil tu consoles mon cœur :

Toi conduis-moi !

Du haut du ciel, je sais que tu me vois ;

Il me suffit d'un seul pas à la fois.

Cantique 240 strophe 5

Sur ton amour, oh ! j'aime à m'appuyer !

Toi, conduis-moi !

Ma seule étude est de me confier :

Toi, conduis-moi !

Tout est repos, Jésus, près de ta croix ;

Il me suffit d'un seul pas à la fois.

87.         87.        Cantique 241

Cantique 241 strophe 1

Saisis ma main craintive

Et conduis-moi ;

Fais que toujours je vive

Plus près de Toi.

Sans Toi, mon tendre Père,

Pour me guider,

Je ne sais sur la terre

Comment marcher.

Cantique 241 strophe 2

Que ta main me dispense

Joie ou douleur,

Paisible en ta présence

Garde mon cœur ;

En Toi pour toute chose,

Se confiant,

À tes pieds se repose

Ton faible enfant.

Cantique 241 strophe 3

Quand la nuit la plus noire

Te voilerait,

Ton bras jusqu'à la gloire

Me porterait.

Saisis ma main craintive,

Et conduis-moi :

Fais que toujours je vive

Plus près de Toi !

88.         88.        Cantique 243

Cantique 243 strophe 1

Quel repos céleste, Jésus, d'être à Toi !

A toi pour la mort et la vie,

Dans les jours mauvais de chanter avec foi :

Tout est bien, ma paix est infinie !

 

Refrain : Quel repos, quel repos, quel repos, quel céleste repos !

Cantique 243 strophe 2

Quel repos céleste ! mon fardeau n'est plus !

Libre par le sang du Calvaire,

Tous mes ennemis, Jésus les a vaincus,

Gloire et louange à Dieu notre Père !

Quel repos, etc.

Cantique 243 strophe 3

Quel repos céleste ! Tu conduis mes pas,

Tu me combles de tes richesses,

Dans ton grand amour, chaque jour Tu sauras

Déployer envers moi tes tendresses.

Quel repos, etc.

Cantique 243 strophe 4

Quel repos céleste, quand enfin, Seigneur,

Auprès de Toi, j'aurai ma place,

Après les travaux, les combats, la douleur,

A jamais je pourrai voir ta face !

Quel repos, etc.

89.         89.        Cantique 246

Cantique 246 strophe 1

C'est à l'ombre de tes ailes

Qu'est le vrai repos ;

Là plus de douleurs cruelles,

Là plus d'angoisses mortelles,

Là plus d'écrasants fardeaux :

C'est le vrai repos !

Là plus d'écrasants fardeaux :

C'est le vrai repos !

 

Refrain : Vrai repos, vrai repos, paix parfaite,

paix parfaite, et bonheur, bonheur,

Sous les ailes du Seigneur !

Vrai repos, vrai repos, paix parfaite,

paix parfaite, et bonheur, bonheur,

Sous les ailes du Seigneur !

Cantique 246 strophe 2

C'est à l'ombre de tes ailes

Qu'on trouve la paix...

Les oiseaux dans leurs nids frêles,

Sous les plumes maternelless

Ne s'épouvantent jamais :

Ils dorment en paix !

Ne s'épouvantent jamais :

Ils dorment en paix !

Vrai repos etc.

Cantique 246 strophe 3

C'est à l'ombre de tes ailes

Qu'est le vrai bonheur.

Toutes choses sont nouvelles

Et c'est la vie éternelle,

Que d'être près de ton cœur !

C'est le vrai bonheur,

Que d'être près de ton cœur,

C'est le vrai bonheur !

Vrai repos etc.

90.         90.        Cantique 249

Cantique 249 strophe 1

J'ai soif de ta présence,

Divin chef de ma foi ;

Dans ma faiblesse immense,

Que ferais-je sans Toi ?

Chaque jour, à chaque heure,

Oh ! j'ai besoin de Toi ;

Viens, Jésus, et demeure

Auprès de moi.

Cantique 249 strophe 2

Des ennemis, dans l'ombre,

Rôdent autour de moi ;

Accablé par le nombre,

Que ferais-je sans Toi ?

Chaque jour, à chaque heure, etc.

Cantique 249 strophe 3

Pendant les jours d'orage,

D'obscurité, d'effroi,

Quand faiblit mon courage,

Que ferais-je sans Toi ?

Chaque jour, à chaque heure, etc.

Cantique 249 strophe 4

Ô Jésus ! ta présence,

C'est la vie et la paix ;

La paix dans la souffrance,

Et la vie à jamais.

Chaque jour, à chaque heure, etc.

91.         91.        Cantique 251

Cantique 251 strophe 1

Ici pleurer et souffrir,

Voir ceux qu'on aime mourir ;

Aux cieux plus de tristesse !

Oh ! nous serons aux cieux

Pour toujours, toujours heureux,

Près du Seigneur Jésus,

Où l'on ne se quitte plus !

Cantique 251 strophe 2

Purs, par le sang de l'Agneau,

Rachetés, nés de nouveau,

Saints comme Dieu lui-même.

Oh ! nous serons aux cieux etc.

Cantique 251 strophe 3

Nous verrons notre Sauveur :

Ô grâce, ô gloire, ô bonheur !

Oui, nous verrons sa face !

Oh ! nous serons aux cieux etc.

Cantique 251 strophe 4

D'âge en âge, en son saint lieu,

Nous dirons à notre Dieu

Le cantique qu'il aime.

Oh ! nous serons aux cieux etc.

92.         92.        Cantique 252

Cantique 252 strophe 1

Voir mon Sauveur face à face,

Voir Jésus dans sa beauté,

Ô joie ! ô suprême grâce !

Ô bonheur ! félicité !

Oui, dans ta magnificence

Je te verrai, divin Roi !

Pour toujours en ta présence

Je serai semblable à toi !

Cantique 252 strophe 2

Ta gloire est encor voilée,

— Ah ! d'un voile ensanglanté !...

Bientôt sera révélée

Ton ineffable beauté !

Oui, dans ta magnificence

Je te verrai, divin Roi !

Pour toujours en ta présence

Je serai semblable à toi !

Cantique 252 strophe 3

Oh ! quels transports d'allégresse,

Quand tes yeux baissés sur moi,

Me diront avec tendresse :

« Je mourus aussi pour toi ! »

Oui, dans ta magnificence

Je te verrai, divin Roi !

Pour toujours en ta présence

Je serai semblable à toi !

93.         93.        Cantique 253

Cantique 253 strophe 1

La trompette a retenti :

(Écoutez, écoutez),

Du ciel résonne ce cri :

Le Seigneur revient !

Oh ! toi qui sommeilles

(Écoutez, écoutez),

Viens et te réveille :

Le Seigneur revient !

Cantique 253 strophe 2

Entendez-vous le clairon ?

(Écoutez, écoutez),

L'Épouse en connaît le son :

Jésus vient bientôt !

Et dans l'allégresse

(Écoutez, écoutez),

Son cœur dit sans cesse :

Jésus, viens bientôt !

Cantique 253 strophe 3

La trompette retentit :

(Écoutez, écoutez),

Levez-vous, il est minuit,

Voici l'Époux vient !

Au  banquet de fête

(Écoutez, écoutez),

Que chacun s'apprête :

Voici, l'Époux vient !

94.         94.        Cantique 254

Cantique 254 strophe 1

Il va venir, le Seigneur que j'adore ;

Bientôt sa voix retentira du ciel.

À mes regards l'horizon se colore

Des purs rayons du soleil éternel.

Gloire à toi seul, Seigneur Jésus,

Gloire à jamais, gloire à ton nom !

De ton beau ciel je ne sortirai plus

Et pour toujours j'exalterai ton nom.

Cantique 254 strophe 2

Qu'autour de moi s'élève la tempête,

Je suis en paix car tu veilles sur moi ;

Je puis, ô mon Sauveur, lever la tête,

Tu vas venir me prendre auprès de toi.

Gloire à toi seul, Seigneur Jésus, etc.

Cantique 254 strophe 3

Maison du Père, où ton amour m'appelle,

Sainte cité, demeure des élus,

Les lieux qu'éclaire une gloire éternelle,

Me sont ouverts par toi-même, ô Jésus !

Gloire à toi seul, Seigneur Jésus, etc.

Cantique 254 strophe 4

Bonheur ineffable ! Quand dans ta gloire,

Aux yeux des rachetés tu paraîtras,

Jésus, avec le cri de la victoire

Près de toi, pour toujours tu me prendras.

Gloire à toi seul, Seigneur Jésus, etc.

95.         95.        Cantique 257

Cantique 257 strophe 1

Je ne sais pas le jour où je verrais mon Roi,

Mais je sais qu'Il me veut dans sa sainte demeure ;

La lumière vaincra les ombres à cette heure ;

Ce sera la gloire pour moi... (bis)

La lumière vaincra les ombres à cette heure :

Ce sera la gloire pour moi.

Cantique 257 strophe 2

Je ne sais quels seront les chants des bienheureux,

Les acclamations des louanges angéliques,

Mais je sais que, joignant ma voix aux saints cantiques,

Bientôt j'adorerai comme eux… (bis)

Mais je sais que, joignant ma voix aux saints cantiques,

Bientôt j'adorerai comme eux.

Cantique 257 strophe 3

Je ne sais quel sera le palais éternel,

Mais je sais que ma place y est déjà connue.

Un regard de Jésus sera ma bienvenue.

Pour moi, pour moi s'ouvre le ciel... (bis)

Un regard de Jésus sera ma bienvenue.

Pour moi, pour moi s'ouvre le ciel.

96.         96.        Cantique 261

Cantique 261 strophe 1

Oh ! quel beau jour, où, devant ta face,

Tous tes rachetés apparaîtront,

En célébrant ta gloire et ta grâce !

De leurs chants les cieux retentiront.

Nombreux comme le sable des plages ! (bis)

Oh ! que ce sera beau,

Lorsque nous irons là-haut,

Aussi nombreux que le sable des plages !

Cantique 261 strophe 2

Je la vois, cette armée innombrable,

Ses rangs reflétant l'éclat des cieux,

Tressaillant d'un bonheur ineffable,

Sur le seuil du séjour radieux.

Nombreux comme le sable des plages ! etc.

Cantique 261 strophe 3

De Son trône éclatant de lumière,

J'entends la douce voix du Seigneur :

« Venez, vous bien-aimés de mon Père,

La couronne est à chaque vainqueur. »

Nombreux comme le sable des plages ! etc.

Cantique 261 strophe 4

Puis au sein du vaste océan d'anges,

Nos cohortes déversent leurs flots ;

L'univers tremble au son des louanges ;

Plus de combats, de pleurs, de sanglots !

Nombreux comme le sable des plages ! etc.

97.         97.        Cantique 264

Cantique 264 strophe 1

Avec allégresse

Marcher vers le ciel,

Regarder sans cesse

Notre Emmanuel ;

Puiser foi nouvelle

Dans ce doux regard,

De l'âme fidèle,

C'est la sûre part.

Frères, frères, les cœurs en haut !

{Jésus nous appelle,

Il viendra bientôt.} (bis)

Cantique 264 strophe 2

Les anges fidèles,

Les saints rachetés,

Troupes immortelles,

Disent tes bontés.

Jésus, dans la gloire !

Ton amour vainqueur,

Gage de victoire

Sauve le pécheur,

Frères, frères, les cœurs en haut ! etc.

Cantique 264 strophe 3

Là, tout est lumière

Paix et sainteté ;

Là, plus de misère,

Tout est charité !

Sur ce doux rivage

Ont cessé les pleurs ;

Jésus, ton image

Est dans tous les cœurs.

Frères, frères, les cœurs en haut ! etc.

Cantique 264 strophe 4

Amis, bon courage !

L'étoile qui luit

Dissipe l'orage

Et la sombre nuit.

Veillons sur notre âme,

Jésus vient bientôt !

Lui seul nous réclame :

Tous les cœurs en haut !

Frères, frères, le ciel est près !

{Jésus, dans la gloire, y est à jamais !} (bis)

98.         98.        Cantique 265

Cantique 265 strophe 1

Vers le ciel, vers le ciel,

J'entends, Jésus, ton appel,

Et mon cœur vers toi s'élance,

Dans la joyeuse espérance

De te voir, Emmanuel !

Cantique 265 strophe 2

Quel bonheur ! quel bonheur

D'être auprès de toi, Seigneur !

D'entrer dans la cité sainte,

Délivré de toute crainte,

À l'abri du Tentateur.

Cantique 265 strophe 3

Ici-bas, ici-bas

Tout se flétrit sous nos pas.

De toi mon âme est avide ;

Je voudrais, d'un vol rapide,

Aller, ô Dieu ! dans tes bras.

Cantique 265 strophe 4

Heureux jour, heureux jour

Où s'ouvrira le séjour

De mon Sauveur que j'adore.

Quand brillera ton aurore ?

Je l'attends, ô Dieu d'amour !

99.         99.        Cantique 268

Cantique 268 strophe 1

Pèlerin sur cette terre,

Je m'avance vers le ciel

Vers le pays de lumière,

Séjour éternel !

Ici d'ennemis sans nombre

Je me vois environné,

Ma route souvent est sombre,

Mais je suis aimé.

Cantique 268 strophe 2

Aimé du plus tendre Père

Qui m'a conduit en chemin,

Et dirigé ma carrière

Par sa sûre main.

Pendant l'épreuve et l'orage,

Et l'angoisse et la douleur,

Sa voix me dit : « Prends courage,

Je suis ton Sauveur ! »

Cantique 268 strophe 3

Travailler pour un tel Maître,

Le servir en L'attendant,

Apprendre à Le mieux connaître

En le contemplant !

Quel bonheur incomparable,

Et qu'il est heureux mon sort !

Oui, mon Sauveur adorable

Me conduit au port !

Cantique 268 strophe 4

Le port, c'est le doux rivage

Où cesseront tous nos pleurs,

Où de Jésus-Christ l'image

Ravira nos cœurs.

Qu'importe donc la souffrance,

Jésus vient ! levons les yeux !

Bien près est la délivrance,

Ils s'ouvrent les cieux !

100.    100.        Cantique 272

Cantique 272 strophe 1

Connais-tu cette cité,

La cité céleste ?

Dans ses murs tout est clarté,

Plus d'ombre funeste.

Pèlerins et voyageurs,

Ici-bas dans les douleurs,

Toujours ce trésor nous reste,

La cité céleste.

Cantique 272 strophe 2

Connais-tu cette cité,

La cité bénie ?

Où tout est félicité,

Sublime harmonie.

L'Agneau seul est son soleil

Et son éclat sans pareil

Illumine et vivifie

La cité bénie.

Cantique 272 strophe 3

D'or, de perles et d'azur

Est notre patrie !

Connais-tu le fleuve pur

L'arbre de la vie ?

Plus de fardeaux à jamais,

Pour les élus tout est paix !

De Dieu la cité chérie,

C'est notre patrie.

Cantique 272 strophe 4

Ô Salem, repos si doux,

Mon cœur te désire !

Après son chef, son époux,

L'Église soupire !

Être à toujours devant toi,

Mon Seigneur ! mon divin Roi,

Pour te chanter et te dire :

Mon cœur te désire.

101.    101.        Cantique 273

Cantique 273 strophe 1

Contempler mon Dieu sur son trône,

Vivre avec Jésus dans le ciel,

Jeter à ses pieds ma couronne,

C'est là le bonheur éternel.

Dans le ciel, dans le ciel,

Vivre avec Jésus dans le ciel,

Dans le ciel, dans le ciel,

C'est là le bonheur éternel.

Cantique 273 strophe 2

Unir ma voix aux chœurs des anges,

Bénir, louer Emmanuel,

Chanter à jamais ses louanges,

C'est là le bonheur éternel.

Dans le ciel, dans le ciel, etc.

Cantique 273 strophe 3

Jouir d'une paix infinie,

Revoir mes amis dans le ciel,

Posséder l'immortelle vie,

C'est là le bonheur éternel.

Dans le ciel, dans le ciel, etc.

Cantique 273 strophe 4

Retrouver les saints dans la gloire,

Près du trône de l'Éternel,

Célébrer la même victoire.

C'est là le bonheur éternel.

Dans le ciel, dans le ciel, etc.

102.    102.        Cantique 274

Cantique 274 strophe 1

 

103.    103.        Cantique 275

Cantique 275 strophe 1

Nous attendons le Sauveur glorieux

D'un cœur joyeux, remplis de confiance.

Il va régner sur la terre et les cieux,

Dans le beau jour de notre délivrance.

Voir face à face Notre Sauveur...

Oh ! quelle grâce, quel parfait bonheur !

Voir face à face Notre Sauveur...

Oh ! quel parfait bonheur.

Cantique 275 strophe 2

Autour de lui nous nous retrouverons

En un clin d'œil, formés à son i - mage :

À sa rencontre, ensemble nous irons,

Et le servir sera notre partage.

Voir face à face Notre Sauveur... etc.

Cantique 275 strophe 3

Là, le soleil chasse l'obscurité,

Un jour sans fin succède à la nuit sombre ;

Plus d'ouragan dans ce port abrité,

Oh ! le bonheur sera pur et sans ombre.

Voir face à face Notre Sauveur... etc.

Cantique 275 strophe 4

Tout près de lui nous pourrons approcher,

Et notre main par la sienne tenue,

Dans les lieux saints qu'il fera beau marcher,

Après la foi, pour toujours par la vue.

Voir face à face Notre Sauveur... etc.

104.    104.        Cantique 279

Cantique 279 strophe 1

Béni soit le lien

Qui nous unit en Christ,

Le saint amour, l’amour divin

Que verse en nous l’Esprit.

Cantique 279 strophe 2

Au ciel, vers notre Dieu,

Avec joie et ferveur,

S’élèvent nos chants et nos vœux,

Parfum doux au Seigneur.

Cantique 279 strophe 3

Nous mettons en commun

Nos fardeaux, nos labeurs ;

En Jésus nous ne sommes qu’un

Dans la joie et les pleurs.

Cantique 279 strophe 4

Si nous devons bientôt

Quitter ces lieux bénis,

Nous nous retrouverons là-haut,

Pour toujours réunis.

105.    105.        Cantique 286

Cantique 286 strophe 1

Jésus soit avec vous à jamais !

Vous guidant avec sagesse,

Vous entourant de tendresse

Vous remplissant toujours de sa paix.

Refrain : Avec vous toujours, avec vous !

Oui, qu'Il soit tous les jours avec vous !

Avec vous toujours, avec vous

Jusqu'au jour du dernier rendez-vous !

Cantique 286 strophe 2

Avec vous au milieu du danger,

À l'heure de la détresse,

Qu'il soit votre forteresse,

Qu'il soit toujours votre bon Berger !

Refrain : Avec vous toujours, avec vous ! etc.

Cantique 286 strophe 3

Avec vous quand votre ciel est bleu,

Comme au jour de la tempête,

Que son cœur soit la retraite

Où vous trouverez la paix de Dieu !

Refrain : Avec vous toujours, avec vous ! etc.

Cantique 286 strophe 4

Enfin, dans le dernier des combats,

Pour échanger cette terre

Contre la maison du Père,

Que Jésus vous porte dans ses bras !...

Refrain : Avec vous toujours, avec vous ! etc.

106.    106.        Cantique 288

Cantique 288 strophe 1

Seigneur, que la terre entière

S'éveille à ta grande voix,

Et se lève à la lumière

Qui rayonne de ta croix,

Qui rayonne de ta croix !

Après la nuit vient l'aurore :

Voici l'heure du réveil.

Que toute âme, ô divin Soleil,

Te contemple et t'adore !

Après la nuit vient l'aurore :

Voici l'heure du réveil.

Cantique 288 strophe 2

Ton sang lave notre crime

Et dissipe nos remords ;

En mourant, sainte Victime,

Tu fais renaître les morts,

Tu fais renaître les morts.

Après la nuit vient l'aurore : etc.

Cantique 288 strophe 3

Arrache à l'enfer sa proie,

Tout-puissant Ressuscité !

Sème à pleines mains la joie

Sur ce monde dévasté,

Sur ce monde dévasté.

Après la nuit vient l'aurore : etc.

Cantique 288 strophe 4

Que la source soit tarie

De vos pleurs, vous qui pleurez,

Par l'espoir de la patrie

Où bientôt vous entrerez,

Où bientôt vous entrerez !

Après la nuit vient l'aurore : etc.

Cantique 288 strophe 5

Erreur, péché, nuit mortelle,

Fuyez dans le noir passé !

Pour moi la vie éternelle

Par Jésus a commencé,

Par Jésus a commencé.

Après la nuit vient l'aurore : etc.

107.    107.    Cantique 290

Cantique 290 strophe 1

Ô toi, Seigneur Jésus, intarissable source

De la paix, de la joie et du seul vrai bonheur,

Viens Jésus, viens remplir mon cœur qui dans sa course

Depuis longtemps déjà te désire, Seigneur.

Daigne seul, en tout temps, occuper mes pensées,

Tiens-les, ô mon Sauveur ! sur toi seul attachées,

Car nul autre que toi, ne peut, ô Rédempteur.

Dans ce triste désert, satisfaire mon cœur.

Cantique 290 strophe 2

De ton trône éternel, rayonnant de lumière,

Ô Dieu ! ton œil sonda mon immense malheur,

Et d'en haut, mesurant ma profonde misère,

Sur la terre tu vins, pour me sauver, Seigneur,

Pour me donner du ciel les splendeurs éternelles,

Pour me faire goûter des délices nouvelles,

Pour partager ton trône et ta gloire avec moi,

Pour ouvrir l'espérance aux regards de ma foi.

Cantique 290 strophe 3

Seigneur, que désormais, ma constante devise,

Jusqu'au moment béni de ton prochain retour,

Pour m'introduire enfin dans la terre promise,

Soit de vivre pour toi, de croître en ton amour.

Attache, ô mon Sauveur ! mon âme à ta Parole,

C'est elle qui soutient, qui guide et qui console,

Et qui, dans ce désert peut diriger mes pas,

Pour surmonter le monde et tous ses vains appâts.

108.    108.    Cantique 292

Cantique 292 strophe 1

Suivez, suivez l'Agneau jusqu'au soir de la vie ;

Suivez, suivez-le tous, enfants, dès le berceau.

Au bonheur des élus sa grâce vous convie :

Suivez, toujours, suivez toujours l'Agneau.

Cantique 292 strophe 2

Suivez-le sans frayeur, au jour de la tristesse,

Déposez dans son sein votre pesant fardeau.

Suivez-le dans la paix, au jour de l'allégresse :

Suivez, toujours, suivez suivez l'Agneau.

Cantique 292 strophe 3

Mais suivez-le partout : Le berger qui vous mène

Ne saurait égarer son cher, son faible agneau.

Oui, le joug du Seigneur est une douce chaîne :

Suivez, toujours, suivez partout l'Agneau.

Cantique 292 strophe 4

Suivez-le sans broncher ! Le chemin solitaire

Doit vous conduire, un jour, au céleste repos,

Mais pour le suivre au ciel suivez-le sur la terre :

Suivez, toujours, ne suivez que l'Agneau.

109.    109.    Cantique 293

Cantique 293 strophe 1

Tout joyeux bénissons le Seigneur,

Chantons et célébrons ses louanges,

Adorons avec foi le Sauveur,

Nous joignant aux célestes phalanges.

 

Refrain : Gloire à Dieu, gloire à Dieu !

Que ce chant retentisse en tout lieu !

Gloire à Dieu, gloire à Dieu !

Cantique 293 strophe 2

Dieu, dans son incomparable amour,

Du ciel envoya son Fils unique,

Et la terre et les cieux, dans ce jour,

S'unissent pour chanter ce cantique :

Gloire à Dieu, etc.

Cantique 293 strophe 3

Le châtiment qui produit la paix,

Jésus-Christ l'a subi pour mon âme ;

Il voulut expier nos forfaits,

En mourant, lui, sur le bois infâme.

Gloire à Dieu, etc.

Cantique 293 strophe 4

Nous voulons en retour, bon Sauveur,

T'aimer par-dessus tout autre chose ;

Forme ton amour dans notre cœur,

Et puis, de chacun de nous, dispose !

Gloire à Dieu, etc.

110.    .    Cantique 294

Cantique 294 strophe 1

Je suis petit, mais de mon âge,

Jésus, tu fus tout comme moi ;

Si donc ton Esprit me rend sage,

Alors je serai comme toi.

 

Refrain : Ah ! que je mette, (bis)

Ô bon Sauveur !

Sous ta houlette, (bis)

Mon jeune cœur !

Cantique 294 strophe 2

Je suis petit, mais de mon âge,

Jésus, tu fus tout comme moi ;

Si donc ton Esprit me rend sage,

Alors je serai comme toi.

Ah ! que je mette, etc.

Cantique 294 strophe 3

Je suis petit, mais si ma vie

Est aussi chétive ici-bas,

Jésus, la tienne est infinie,

Et d'elle tu m'enrichiras.

Ah ! que je mette, etc.

111.    Cantique 295

Cantique 295 strophe 1

Nul enfant n'est trop petit

Pour la route étroite ;

Quand le Seigneur l'y conduit,

Marchant à sa droite.

Même le plus jeune cœur

Peut être un temple au Seigneur,

Même le plus jeune cœur

Peut être un temple au Seigneur.

Cantique 295 strophe 2

Ce sont aussi les petits

Que Jésus convie,

Et dont les noms sont écrits

Au Livre de vie

Dans les parvis éternels,

Dieu reçoit ceux qui sont tels,

Dans les parvis éternels,

Dieu reçoit ceux qui sont tels.

Cantique 295 strophe 3

Et, dans les concerts des cieux,

Les voix enfantines

Uniront leurs sons joyeux

Aux hymnes divines.

Petits et grands, d'un seul cœur,

Loueront alors le Seigneur,

Petits et grands, d'un seul cœur,

Loueront alors le Seigneur.

112.    Cantique 298

Cantique 298 strophe 1

Bientôt Jésus va nous prendre,

Auprès de lui dans le ciel ;

Il nous a dit de l'attendre,

Jusqu'au jour de son appel.

 

Refrain : Nous avons la victoire !

Nous vivons avec Jésus dans le ciel !

À toi seul la gloire !

Oh ! viens bientôt, Emmanuel !

Cantique 298 strophe 2

Péchés, travaux et souffrances,

Cesseront et pour toujours.

Devant sa sainte présence,

Nous chanterons son amour.

Nous avons la victoire ! etc.

Cantique 298 strophe 3

Combattons avec courage,

Attendant ce jour heureux.

Et chantons malgré l'orage :

Nous sommes victorieux !

Nous avons la victoire ! etc.

113.    Cantique 299

Cantique 299 strophe 1

« Je suis la lumière »,

A dit le Seigneur ;

Avec moi, mon frère,

Ouvre-lui ton cœur.

 

Refrain : Le monde est plein d'ombre :

Brillons, brillons bien,

Toi dans ton coin sombre,

Et moi dans le mien.

Cantique 299 strophe 2

Si la pure flamme

Parfois baisse un peu,

Veillons sur notre âme,

Ravivons le feu.

Le monde est plein d'ombre etc.

Cantique 299 strophe 3

Quand le jour se voile

Au clair firmament,

La plus humble étoile

Brille doucement.

Le monde est plein d'ombre etc.

114.    Cantique 301

Cantique 301 strophe 1

Bon Sauveur, berger fidèle,

Conduis-nous par ton amour ;

Et, de ta main paternelle,

Nourris-nous au jour le jour.

 

Refrain : Béni sois-tu, tendre Maître,

Jésus, nous sommes à toi,

À toi seul nous voulons être,

Notre Seigneur, gloire à toi !

Cantique 301 strophe 2

Dans tes riches pâturages,

Apprends-nous à te chercher ;

Que sous tes divins ombrages

Nous sachions toujours marcher.

Béni sois-tu, tendre Maître, etc.

Cantique 301 strophe 3

Toi qui nous reçus par grâce,

Bien que faibles et pécheurs,

Par ta puissance efficace

Purifie encor nos cœurs.

Béni sois-tu, tendre Maître, etc.

Cantique 301 strophe 4

Enfants, nous voulons te plaire,

T'obéir, garder ta loi.

Oh ! pour cela daigne faire

Que nous vivions par la foi !

Béni sois-tu, tendre Maître, etc.

Cantique 301 strophe 5

Bon Sauveur, berger fidèle,

Pour que nous suivions tes pas,

Remplis-nous d'un nouveau zèle

Et porte-nous dans tes bras.

Béni sois-tu, tendre Maître, etc.

115.    Cantique 302

Cantique 302 strophe 1

Le Seigneur m'aime,

Bonheur suprême,

Le Seigneur m'aime,

Il est amour !

 

Refrain : Je redirai toujours :

Le Seigneur m'aime,

Le Seigneur m'aime,

Il est amour !

Cantique 302 strophe 2

Dans la misère

La plus amère,

Dans la misère

J'étais plongé.

Je redirai toujours etc.

Cantique 302 strophe 3

Dans la souffrance

Sans espérance,

Dans la souffrance

Je gémissais.

Je redirai toujours etc.

Cantique 302 strophe 4

Portant ma peine,

Ma lourde chaîne,

Portant ma peine,

J'étais perdu.

Je redirai toujours etc.

Cantique 302 strophe 5

Dieu, dans sa grâce

Prit à ma place,

Dieu dans sa grâce

Prit son cher Fils.

Je redirai toujours etc.

Cantique 302 strophe 6

En sacrifice

À la justice,

En sacrifice

Il vînt s'offrir.

Je redirai toujours etc.

Cantique 302 strophe 7

Le poids immense

De mon offense,

Le poids immense

Tomba sur lui.

Je redirai toujours etc.

Cantique 302 strophe 8

Sur le Calvaire

Loin de son Père,

Sur le Calvaire

Il vint mourir.

Je redirai toujours etc.

Cantique 302 strophe 9

Il purifie

Toute ma vie,

Il purifie

Avec son sang.

Je redirai toujours etc.

Cantique 302 strophe 10

À toi la gloire

Et la victoire,

À toi la gloire

Agneau de Dieu.

Je redirai toujours etc.

116.    Cantique 303

Sous le sang, le précieux sang, (bis)

Je reçois un cœur nouveau,

Sous le précieux sang !

117.    Cantique 304

Cantique 304 strophe 1

Jésus quitta le trône de son Père

Et descendit ici-bas sur la terre ;

Il accepta la crèche pour berceau.

Lui, Roi des rois, le Fils du Dieu Très-Haut !

 

Refrain : Oh ! oui, c'est vrai ! je sais que c'est vrai !

« Il est écrit » cela suffit !

Que Jésus m'aime ! oh ! bonheur suprême !

La Bible me le dit !

Cantique 304 strophe 2

En tous les lieux portant la délivrance,

Faisant le bien, guérissant la souffrance,

Il pardonnait au pécheur repentant,

Il bénissait jusqu'au petit enfant.

Oh ! oui, c'est vrai ! etc.

Cantique 304 strophe 3

Il fut cloué sur la croix méprisable,

Lui, Juste et Saint, mourut pour moi, coupable.

Pour me sauver, son sang fut répandu ;

C'est pourquoi j'aime le Seigneur Jésus !

Oh ! oui, c'est vrai ! etc.

Cantique 304 strophe 4

Plus que Vainqueur il sortit de la tombe,

Gloire à l'Agneau, divin Sauveur du monde !

Il règne au ciel, intercède pour moi,

Et vient bientôt me chercher : je le crois !

Oh ! oui, c'est vrai ! etc.

118.    Cantique 305

Cantique 305 strophe 1

Jésus me demande d'être

Un rayon de soleil,

Qui gaîment fasse connaître

Son amour sans pareil,

 

Refrain : Un rayon de joie,

Un doux rayon de soleil.

Que Jésus envoie !

Oh ! quel bonheur sans pareil !

Cantique 305 strophe 2

Jésus me demande d'être

Un rayon bienfaisant,

Comme un reflet de ce Maître

Aimable et complaisant,

Un rayon de joie, etc.

Cantique 305 strophe 3

Oui, Seigneur, donne-moi d'être

Comme un rayon d'espoir,

Paraissant à la fenêtre

Quand le ciel est tout noir.

Un rayon de joie, etc.

Cantique 305 strophe 4

Oh ! que m'oubliant moi-même,

Je ne reflète plus

Que d'être pour ceux que j'aime,

Un reflet de Jésus.

Un rayon de joie, etc.

Cantique 305 strophe 5

Que partout mon gai sourire

Et ma joyeuse humeur

Soit un baume à qui soupire

Et réjouisse un cœur !

Un rayon de joie, etc.

119.    Cantique 306

Cantique 306 strophe 1

Chaque jour de ma vie,

Je veux dire au Seigneur :

Apprends-moi, je te prie,

À te donner mon cœur.

Cantique 306 strophe 2

Dès que le jour commence,     

Je veux dire au Seigneur :

Tiens-moi dans ta présence,

Mon Dieu, mon Rédempteur !

Cantique 306 strophe 3

Souvent dans la journée,     

Je veux dire au Seigneur :

Toi qui me l'as donnée,

Sois-en le bienfaiteur.

Cantique 306 strophe 4

Et quand vient la nuit sombre,     

Je veux dire au Seigneur :

Tu me vois sous son ombre,

Garde-moi ta faveur.

120.    Cantique 307

Cantique 307 strophe 1

Il est un pays magnifique,

Sans péché, sans maux ni chagrins,

Où des élus le saint cantique

S'unit aux voix des séraphins.

 

Refrain : Allons tous, (bis)

Allons dans ce beau pays promis ;

Allons tous, (bis)

Allons dans le paradis.

Cantique 307 strophe 2

C'est le pays de la lumière,

Du vrai repos et de la paix ;

C'est là que la gloire du Père

Brille tou jours dans son palais.

Allons tous, (bis) etc.

Cantique 307 strophe 3

C'est la cité sainte et bénie,

Brillante d'or et de cristal,

Où croit aussi l'arbre de vie,

Et d'où l'Agneau chasse tout mal.

Allons tous, (bis) etc.

Cantique 307 strophe 4

C'est le pays de la promesse

Que la foi nous fait entrevoir.

Ah ! puissions-nous louer sans cesse

Jésus, pour ce précieux espoir !

Allons tous, (bis) etc.

121.    Cantique 309

Cantique 309 strophe 1

Jésus ne change pas,

Ne change pas, (bis)

Jésus ne change pas,

Non, Jamais !

Cantique 309 strophe 2

Jésus m'a pardonné,

M'a pardonné, (bis)

Jésus m'a pardonné

Pour toujours !

Cantique 309 strophe 3

Toujours près de Jésus,

Près de Jésus, (bis)

Toujours près de Jésus,

Je serai !

Cantique 309 strophe 4

Gloire, gloire à Jésus !

Gloire à Jésus ! (bis)

Gloire, gloire à Jésus !

À jamais !

122.    Cantique 310

Cantique 310 strophe 1

David n'avait rien que sa fronde

Pour lutter contre le géant ;

Mais au fond de son cœur d'enfant

Habitait une foi profonde.

Il savait bien que l'Éternel

Combattrait avec lui pour sauver Israël !

Cantique 310 strophe 2

Il avançait ferme et tranquille

Contre le Philistin puissant,

Qui, l'œil hautain et méprisant,

Riait de son air juvénile,

Et se moquait de l'Éternel,

Qui choisissait David pour sauver Israël !

Cantique 310 strophe 3

Mais sans trembler, d'une main sûre,

L'enfant, que son Dieu dirigeait,

Fit au colosse, d'un seul jet,

Une inguérissable blessure.

Et c'est ainsi que l'Éternel,

Selon son bon plaisir, délivrait Israël !

Cantique 310 strophe 4

Comme David, tu nous appelles

À de grands combats, ô Seigneur !

Pour en sortir à ton honneur,

Comme David, rends-nous fidèles,

Et l'on verra que l'Éternel

Se tient auprès de nous, comme auprès d'Israël.

Cantique 310 strophe 5

Et si le mal nous environne,

Et s'il devient plus fort que nous,

Nous t'implorerons à genoux,

Toi qui ne rejettes personne !

Et, répondant à notre appel,

Tu lutteras pour nous, ô Sauveur-Éternel !

123.    Cantique 311

Cantique 311 strophe 1

Oh ! que ta main paternelle

Me bénisse à mon coucher !

Et que ce soit sous ton aile

Que je dorme, ô mon Berger ! (bis)

Cantique 311 strophe 2

Veuille effacer par ta grâce

Les péchés que j'ai commis,

Et que ton Esprit me fasse

Obéissant et soumis ! (bis)

Cantique 311 strophe 3

Fais reposer sous ta garde

Mes amis et mes parents,

Et que ton œil les regarde,

De ton ciel, petits et grands ! (bis)

Cantique 311 strophe 4

Que ta faveur se déploie

Pour consoler l'affligé ;

Donne au pauvre un peu de joie,

Au malade la santé ! (bis)

Cantique 311 strophe 5

Seigneur ! j'ai fait ma prière ;

Sous ton aile je m'endors,

Heureux de savoir qu'un Père

Plein d'amour veille au dehors. (bis)