[Cantiquest-Accueil | Mp3 | Cantiques-apprentissage | Hymnes et cantiques | Autres cantiques | La Bible]

 

SOLFÈGE PRATIQUE

 

La musique est l’art dans sons. Elle s’écrit sur des portées.
La portée est un ensemble de 5 lignes horizontales, également espacées. Entre elles il y a 4 interlignes. Les lignes et les interlignes se comptent de bas en haut :

Portée

 Les clefs sont des signes qui se placent au commencement de la portée et qui servent à déterminer le nom des notes. Il y a 3 sortes de clefs : 

 

Clef de Sol (sons aigus).

Elle se pose sur la 2ème ligne

Clef de Fa (sons graves).

Elle se pose sur la 4ème ligne

Clef d’Ut (sons moyens)

 

Les NOTES

 Les notes sont des signes qui représentent des sons.

Il y a 7 notes : Do (=Ut), Ré, Mi, Fa, Sol, La, Si.

Elles s’écrivent sur la portée ou en dehors de la portée : dans ce cas on se sert de lignes supplémentaires. 

 

Lignes supplémentaires

Le nombre des lignes supplémentaires n’est pas défini, mais on évite d’en employer un trop grand nombre pour ne pas compliquer la lecture. 

FIGURES et VALEURS des NOTES (DURÉE) 

La Ronde vaut 4 temps

La Blanche vaut 2 temps

La Noire vaut 1 temps

La croche vaut un demi-temps

La double croche vaut un quart de temps

La triple croche vaut un huitième de temps

Dans ce tableau, chaque note est deux fois plus grande que la note qui suit. La Ronde vaut 2 Blanches ou quatre Noires. La Blanche vaut deux Noires ou quatre croches. La Noire vaut deux croches ou quatre double croches, etc..

 

Autres notations des notes dans des portées :

Deux croches pour un temps :

       

 Deux doubles croches valent un demi temps ; quatre double croches valent un temps : Exemple :  

 

Pour apprendre les notes en clefs de sol :

Répéter par cœur, plusieurs fois, et montant et en descendant, les notes suivantes :

               En montant : Do, Ré, Mi, Fa, Sol, La, Si, DO

               En descendant : Do, Si, La, Sol, Fa, Mi, Ré, Do 

La clef de Sol qui se pose sur la 2ème ligne donne son nom à la note qui se trouve sur cette même ligne :

 

 

Première série de notes

 

Deuxième série de notes

 

Troisième série de notes

Pour apprendre les notes en clefs de fa :

La clef de Fa qui se pose sur la 4ème ligne donne son nom à la note qui se trouve sur cette même ligne :

 

 

Première série de notes

 

Deuxième série de notes

 

Troisième série de notes

Les SILENCES 

Les silences sont des signes qui indiquent des arrêts dans les sons. 

Figures et valeurs des silences 

La pause (petit trait sous la quatrième ligne) vaut 4 temps (même durée qu’une Ronde ou deux demi pauses ou quatre soupirs) :

La demi pause (petit trait sur la troisième ligne) vaut 2 temps (même durée qu’une Blanche ou deux soupirs) :

Le soupir vaut un temps (même durée qu’une Noire ou deux demi soupirs) :

Le demi soupir vaut un demi temps (même durée qu’une Croche ou deux quart de soupir) :

Le quart de soupir vaut un quart de temps (même durée qu’une double croche) :

Le POINT

Le point placé après une note prolonge cette note de la moitié de sa valeur. Le point vaut donc toujours la moitié de la note. Après une Blanche, le point vaut un temps (= une Noire).

Après une Noire le point vaut un demi temps (= une Croche).
 La blanche pointée vaut trois temps
La noire pointée vaut un temps et demi. 

La croche pointée vaut trois quart de temps. Une croche pointée suivie d’une double croche valent un temps. Exemple : 

 

Double point

Le deuxième point vaut la moitié du premier point. Exemple :

Le premier point vaut une noire, le deuxième point vaut une croche. 

Le POINT d’ORGUE et le POINT d’ARRÊT :

Le point d’orgue se place au-dessus d’une note et en prolonge la durée.
Le point d’arrêt se place au-dessus d’un silence et en prolonge la durée. 

Exemples : 

 

La MESURE 

Un morceau de musique se divise en parties égales appelées « mesure ». Chaque mesure se divise à son tour en parties égales qu’on nomme « temps ». La mesure est l’espace compris entre deux barres de mesure.
Exemple :

 

La mesure à deux temps :

= 2 quarts de ronde

ou 2 noires

Elle se bat ainsi : 1er temps en bas – 2ème temps en haut :

 

Exemple de portée à mesure à 2 temps :

 

La mesure à trois temps :

= 3 quarts de ronde

ou 3 noires

Elle se bat ainsi : 1er temps en bas – 2ème temps à droite – 3ème temps en haut : 

Exemple de portée à mesure à 3 temps :

 

La mesure à quatre temps :

= 4 quarts de ronde

ou 4 noires

Elle se bat ainsi : 1er temps en bas – 2ème temps à gauche– 3ème temps à droite – 4ème temps en haut : 

Exemple de portée à mesure à 4 temps : 

 

La mesure à

= C barré

Elle se bat à 2 temps (1 blanche ou deux noires pour chaque temps) 

Exemple de portée :

 

TEMPS FORTS et TEMPS FAIBLES

 Les premiers temps de toutes les mesures sont des temps forts, et aussi le troisième temps de la mesure à quatre temps. Tous les autres temps sont des temps faibles, et doivent être articulés (en chantant) avec moins de force. 

La LIAISON

 

Lorsque deux notes de même nom sont liées, on ne répète pas la seconde :

  

Le TRIOLET 

Le triolet de noires

 

vaut une blanche, c'est-à-dire la valeur de deux noires.

Le triolet de croches

 

vaut une noire, c'est-à-dire la valeur de 2 croches.

Exemples de triolets dans une portée : 

 

ALTÉRATIONS 

 Le dièse élève la note d’un demi ton
 Le bémol abaisse la note d’un demi ton
 Le bécarre annule une altération (dièse ou bémol) précédente

 

Altérations accidentelles
Elles arrivent par accident dans le courant d’un morceau de musique. Elles ne sont valables que pour la mesure dans laquelle elles se trouvent.

 Altérations constitutives
Elles se placent en tête de la portée (on appelle cela l’armure ou armature) et son valables pour tout le morceau.

Exemple : 

 

Il y a sept dièses disposés de 5 en 5 notes : Fa – Do – Sol – Ré – La – Mi - Si

Il y a sept bémols disposés de 4 en 4 notes : Si – Mi – La – Ré – Sol – Do - Fa

 

SIGNES de RENVOI – ACCENTUATIONS

Le signe V renversé à l’envers implique une accentuation plus forte que le signe V couché.

 Le « Da Capo » ou répétition depuis le commencement :